Copy
NEWSLETTER
Semaine du 16 octobre 2018
Abonnez-vous |  Accéder au site
FOCUS SUR

Espoir, assiduité, réconciliation : les mots clés de l’action de l’Ordre de Malte


12/09/2018. A une époque marquée par le phénomène historique des migrations, “en des temps difficiles où les émotions prennent souvent le dessus sur le rationnel, il faut avant tout s’en tenir aux faits”. C’est avec ces mots que le Grand Chancelier Albrecht Boeselager a résumé à un important groupe de journalistes catholique allemands, dans la salle de conférence de la Villa Magistrale, l’esprit avec lequel l’Ordre de Malte agit depuis toujours et qui forge, depuis le début, ses activités dans les pays où il opère.

En illustrant les multiples activités de l’Ordre, le Grand Chancelier a souhaité souligner qu’ “apporter de l’espoir est la mission la plus importante” de nos programmes sociaux et humanitaires. Il est tout aussi essentiel, surtout en situation d’urgence, d’intervenir rapidement, mais l’action de l’Ordre de Malte se caractérise par le fait de “rester et ne pas disparaître”, a précisé Albrecht Boeselager, c’est-à-dire de continuer à travailler précisément quand les projecteurs d’éteignent, de “rester tandis que les autres s’en vont”. Une attention particulière a été portée par le Grand Chancelier aux nombreux projets d’accueil et d’intégration pour les migrants en Allemagne, où l’activité de Malteser Allemagne se diffuse actuellement à travers 58 structures qui portent assistance à plus de 20 000 migrants.

Lire la suite de l'article
Derniers articles mis en ligne

Comment la Silicon Valley veut réinventer la philanthropie

04/10/2018. Les nouvelles fortunes bâties dans la technologie octroient de plus en plus de dons. Mais les disrupteurs font là aussi les choses différemment. Ce qui n’est pas sans attirer des critiques. Nous rencontrons Heather McLeod Grant dans un café de Burlingame, une ville cossue située entre San Francisco et la Silicon Valley. L’expresso est délicieux et notre interlocutrice s’amuse de notre remarque sur le côté très «chic» de l’artère principale du lieu, si riche en boutiques et si pauvre en bruit. Ici, toutes les voitures roulent à l’électricité et donnent une impression de calme et de luxe. «Vous devez aller au centre commercial de Stanford si vous voulez vraiment avoir une expérience de l’argent qu’il y a dans la région.» Heather McLeod Grant sait de quoi elle parle. Cette dernière travaille dans la philanthropie depuis une vingtaine d’années. Elle conseille des familles fortunées ainsi que des institutions. Elle a coécrit un rapport qui fait référence. The Giving Code tente de développer le sens du don chez les entrepreneurs de la Silicon Valley.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Comment la Silicon Valley veut réinventer la philanthropie on Facebook Google Plus One Button

L’Ordre de Malte et la Croix-Rouge unis par un même “fil rouge” : aider ceux qui souffrent

 22/09/2018. Les différentes activités qui unissent l’Ordre de Malte et la Croix-Rouge, les actions présentes et les objectifs futurs, mais surtout l’esprit commun à la mission humanitaire de ces deux réalités, ont constitué le thème central de la rencontre cordiale qui a eu lieu jeudi à la Villa Magistrale entre le Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte, Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto et Francesco Rocca, à la tête de la délégation, dans sa double fonction de Président national de la Croix-Rouge italienne et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. “Nous sommes liés par un ‘fil rouge’ : nous agissons avec les mêmes buts, sur la base du principe de neutralité et animés par l’objectif d’aider les personnes qui souffrent, sans aucune discrimination”, a déclaré le Grand Maître en accueillant ses hôtes. “Notre fondateur, le Bienheureux Gérard, avait l’habitude de répéter : “Frère, en quoi puis-je t’aider?”. De cette base naît notre action.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like L’Ordre de Malte et la Croix-Rouge unis par un même “fil rouge” : aider ceux qui souffrent on Facebook Google Plus One Button

Séisme en Indonésie : Malteser International aide à reconstruire des centres de santé

06/10/2018. Les centres de santé de l'île indonésienne de Sulawesi ont été gravement endommagés par le violent séisme qui a récemment touché le pays. Malteser International apporte son soutien à l'organisation indonésienne YAKKUM pour la réparation et la remise en service de ces structures. "Il y a beaucoup de blessés parmi les survivants. Il est impératif que les installations sanitaires soient à nouveau fonctionnelles" a déclaré Nicole Müller, responsable des opérations de Malteser International en Indonésie. Nous allons fournir des équipements médicaux et des médicaments aux centres de santé. Malteser International va apporter une aide directe aux communautés affectées, par la distribution de biens de première nécessité. Le séisme a détruit de nombreuses infrastructures telles que des routes, des lignes électriques et des canalisations d'eau. La catastrophe a coupé les gens du monde extérieur.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Séisme en Indonésie : Malteser International aide à reconstruire des centres de santé on Facebook Google Plus One Button

Douze sites chrétiens japonais inscrits au patrimoine de l’humanité

08/10/2018. Les Missions étrangères de Paris (MEP) ont célébré le 5 octobre la décision de l’Unesco d’inscrire douze sites de « chrétiens cachés » de la région de Nagasaki au patrimoine mondial de l’humanité. Ces lieux sont liés aux persécutions de chrétiens durant l’ère Edo (1603-1867). Takio Yamada, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire et délégué permanent du Japon auprès de l’Unesco, a salué vendredi 5 octobre la décision de l’Unesco d’inscrire douze sites chrétiens japonais à la Liste du patrimoine mondial de l’humanité. « Ces douze sites, inscrits en juin dernier au patrimoine mondial de l’humanité, sont les témoins les plus anciens des activités des missionnaires catholiques au Japon entre le XVIIe et le XIXe siècle », a-t-il rappelé devant une centaine d’invités et de membres des Missions étrangères de Paris (MEP). « Ils témoignent de la manière dont la foi chrétienne a été transmise en secret pendant 250 ans. »

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Douze sites chrétiens japonais inscrits au patrimoine de l’humanité on Facebook Google Plus One Button

L’humanitaire au risque de la résilience

13/09/2018. Le système humanitaire est parcouru de modes et de mots-éponges. Le terme incontournable des années 2010 sera sans doute celui de « résilience », entendue d’abord comme capacité à rebondir après une catastrophe, mais aussi désormais à s’y préparer et, parfois, à l’éviter. Venue de domaines aussi différents que l’écologie ou la psychologie, elle a été impulsée au cœur du système par les bailleurs américains et anglais, et est reprise désormais pas tous. Il faut, ces dernières années, « faire de la résilience », embaucher des resilience program managers, penser des « plans d’action à 100 jours », promouvoir la résilience des villes, comme celle des communautés rurales affectées par une sécheresse ou un conflit, celle des femmes, celle des enfants-soldats, etc. L’Union européenne en a ainsi fait, avec l’initiative AGIR, le cœur de son intervention contre l’insécurité alimentaire au Sahel. Il faut dire que cette notion a de nombreux atouts, mais qui constituent autant de défis pour le système humanitaire, défis dont les acteurs de ce système ne semblent pas toujours réaliser la portée.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like L’humanitaire au risque de la résilience on Facebook Google Plus One Button

Flux migratoires et termes de l’échange

20/09/2018. Ni les murs, ni les plateformes de débarquement ne parviendront à réguler la migration en Europe. Seule une reconsidération des termes de l'échange pourrait y participer, affirme Marcel A. Boisard, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies. Les participants au Sommet européen de Salzburg, qui s’ouvre mercredi 19 septembre, sauront-ils sortir de leurs vues immédiates et étriquées pour y réfléchir sérieusement ? Si pour l’heure ces flux migratoires demeurent pacifiques, ils sont déjà dangereux et violents pour les migrants. Il faut, d’urgence, considérer le problème à la racine. Les pays industrialisés devront tôt ou tard accepter une légère baisse de leur niveau de vie, pour éviter des immigrations de masse dangereuses, voire la révolte des pauvres ! Le problème de la migration fait l’actualité et constitue le cœur de débats depuis de longues semaines. On y lit ou entend tout un spectre d’opinions. La plus généreuse ou angélique serait l’acceptation sans condition. À l’autre extrême, le rejet absolu frise souvent la xénophobie, voire le fanatisme religieux ou le racisme.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Flux migratoires et termes de l’échange on Facebook Google Plus One Button

La géopolitique, un composant essentiel des stratégies d’entreprise

23/09/2018. Polytechnicien, auteur de plusieurs ouvrages, Membre du Conseil scientifique du Diploweb, Professeur associé de géopolitique à l’ESCE. Les préoccupations d’ordre géopolitique sont nombreuses pour le chef d’entreprise au XXIe siècle. Son besoin est d’anticiper, et de déterminer quels sont les risques qu’il faut traiter en priorité pour bénéficier des opportunités offertes par la mondialisation, en évitant les biais cognitifs – excès d’optimisme et préjugés de toutes sortes. Voici pourquoi les entreprises gagnent à intégrer une approche géopolitique. Cela fait assez longtemps déjà que se dissipe l’illusion d’un « Monde sans frontières », très en vogue à la fin des années 1990. La croyance en une « fin de l’histoire », issue d’une lecture trop rapide de Francis Fukuyama n’a cessé d’être démentie depuis le 11 septembre 2001. Et, dès 2009, la vision d’une « terre plate », espace économique unifié par la mondialisation et le progrès technologique, était remise en cause.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like La géopolitique, un composant essentiel des stratégies d’entreprise on Facebook Google Plus One Button

Migrations vers l’Europe: pour «The Economist», il faut faire preuve de réalisme

26/09/2018. «C’est quand on est relativement développé que l’on a les moyens» de migrer de l’Afrique vers l’Europe, bien plus que quand on est pauvre, constatait le géographe Michel Foucher dans Géopolis le 24 juin 2018. Il faut donc accepter le phénomène des migrations, tout en l’organisant, pense-t-il. Une analyse partagée par «The Economist» dans son édition du 22 septembre. De fait, «les Africains qui risquent le passage vers le Nord en traversant la Méditerranée ne sont pas les plus pauvres mais ceux qui possèdent un téléphone portable pour organiser le voyage, et de l’argent pour payer les passeurs», écrit Charlemagne, l’éditorialiste européen du très libéral The Economist (édition du 22 septembre), en écho à l’analyse de Michel Foucher. «Peu de Nigérians qui tentent la traversée viennent des régions pauvres du Nigeria. Presque tous sont originaires du Sud, plus riche.» Ces mouvements migratoires ne sont sans doute pas prêts de s’arrêter. A l’appui de son analyse, The Economist cite un ouvrage du journaliste et universitaire américain Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe (The Rush to Europe). Livre cité par le président Emmanuel Macron lors d’une interview télévisée le 15 avril 2018. Selon cette source, le nombre d’Européens «avec des racines africaines» pourrait passer de 9 millions aujourd’hui à 150-200 millions d’ici 2050.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Migrations vers l’Europe: pour «The Economist», il faut faire preuve de réalisme on Facebook Google Plus One Button

L’abnégation récompensée d’un chirurgien du Soudan du Sud

28/09/2018. Evan Atar Adaha est le lauréat 2018 du Prix Nansen décerné ce lundi à Genève par le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés. Opérant dans des conditions extraordinairement difficiles, ce chirurgien accomplit des miracles. Avec humilité et abnégation. A 52 ans, il donne l’impression d’avoir encore toute une vie à consacrer à ses patients. Sourire contagieux, Evan Atar Adaha est convaincu de sa mission, mais en toute humilité. Il a pourtant déjà sauvé des milliers de vies. Chirurgien en chef et directeur des services médicaux de l’hôpital de Bunj, dans l’Etat du Haut-Nil, au Soudan du Sud, il accomplit tous les jours des quasi-miracles tant il opère dans des conditions difficiles. Avec ses collègues, il offre une aide médicale à près de 200 000 patients dont 144 000 réfugiés originaires de l’Etat soudanais du Nil Bleu. Malgré l’insécurité permanente. Fils d’agriculteurs et originaire de Torit, une ville au sud-est de la capitale Juba, Evan Atar Adaha effectue une quinzaine d’opérations chirurgicales par semaine, avec un équipement extraordinairement rudimentaire dans ce qui fut longtemps un dispensaire abandonné.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like L’abnégation récompensée d’un chirurgien du Soudan du Sud on Facebook Google Plus One Button

« L’Assemblée générale permet de rappeler, symboliquement, que l’ONU existe »

28/09/2018. Marc Semo, journaliste au « Monde » chargé de la diplomatie, a répondu à aux questions des lecteurs du journale Le Monde sur la portée réelle de ce rassemblement diplomatique. La 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU se poursuit avec les discours des chefs d’Etat et de gouvernement, à New York. Face à Donald Trump, qui a dénoncé le « globalisme », Emmanuel Macron a mis en garde contre la « loi du plus fort ». Le président américain fait face à un front uni entre l’Europe, la Russie et la Chine, prêtes à défendre l’accord sur le nucléaire iranien de 2015

Lire la suite »
 

share on Twitter Like « L’Assemblée générale permet de rappeler, symboliquement, que l’ONU existe » on Facebook Google Plus One Button
Like
Tweeter
+1
Transférer
Copyright © 2018 Fondation de l'ordre de Malte France, Tous droits réservés.
Vous recevez cet email car vous êtes inscrits sur nos liste
Désinscription






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fondation Française de l'ordre de Malte · 42, rue des Volontaires · PARIS 75015 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp