Copy
NEWSLETTER
Semaine du 06 mars 2019
Abonnez-vous |  Accéder au site
FOCUS SUR

Entretien avec
Dominique de La Rochefoucauld-Montbel

 
20/02/2019. « Un ruisseau d’espérance pour les personnes que nous aidons »

Vice-président de la Fondation française de l’Ordre de Malte, son Excellence Dominique de La Rochefoucauld-Montbel est également le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales et de la Coopération internationale de l’Ordre Souverain. Il coordonne et supervise les œuvres des Grands Prieurés et des Associations nationales ainsi que des autres institutions humanitaires et caritatives de l’Ordre dans le monde et veille au respect des principes chrétiens dans les activités de l’Ordre.

Dominique de La Rochefoucauld-Montbel nous éclaire avec ce grand entretien sur l’implication de la Fondation Française de l’Ordre de Malte dans la lutte contre la pauvreté et nous livre sa vision de l’entraide telle qu’il la conçoit au sein de l’Ordre.

Lire la suite de l'article
Derniers articles mis en ligne

Burkina-Faso : Plus d’un million de personnes ont besoin d’aide humanitaire

14/02/2019. Plus d'un million de personnes ont besoin d'assistance humanitaire au Burkina Faso, un pays confronté aux attaques jihadistes et qui a lancé un plan d'urgence visant à mobiliser 100 millions de dollars, a annoncé jeudi le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha)."1,2 million de personnes ont urgemment besoin d'assistance" au Burkina Faso qui "fait face à des urgences humanitaires sans précédent du fait de la persistante de l'insécurité dans les régions du Centre-Nord, de l’Est et du Nord", selon un communiqué conjoint d'Ocha et du gouvernement burkinabè."Nous devons agir maintenant et travailler ensemble pour empêcher cette crise de devenir incontrôlable", a déclaré la coordinatrice résidente des Nations unies au Burkina Faso, Metsi Makhetha, soulignant que "les besoins humanitaires ont connu une forte augmentation au cours de la dernière année"."Nous devons intensifier rapidement nos efforts pour sauver des vies et alléger les souffrances des femmes, des enfants et des hommes confrontés à des difficultés extrême à la suite des déplacements forcés", a-t-elle insisté.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Burkina-Faso : Plus d’un million de personnes ont besoin d’aide humanitaire on Facebook Google Plus One Button

Le Nigeria, « bombe à retardement » démographique

30/01/2019. « Il y a urgence »Les chiffres donnent le vertige. Il y avait moins de 38 millions de Nigérians en 1950. Le pays en comptait 190 millions en 2018. L’ONU en prévoit 410 millions d’ici à 2050, et presque le double en 2100, selon les prévisions établies par son département World Population Prospects.Dans trente ans, le Nigeria deviendra ainsi le troisième pays le plus peuplé de la planète derrière l’Inde et la Chine.Chose rare, dans le bidonville de Bada, même si les habitants n’ont ni électricité, ni route goudronnée, ils bénéficient d’un centre de planning familial depuis un an.Pilules, préservatifs et implants hormonaux sont accessibles gratuitement au centre « 9ja Girls », qui fait partie d’un programme de l’ONG Populations Services International pour lutter contre les grossesses non désirées.« La sexualité commence très tôt ici, quelle que soit la religion. La plupart des filles arrêtent l’école et, à 15 ans, parfois 14, elles sont déjà actives. Alors très vite, elles tombent enceintes », explique à l’AFP l’animatrice Naomi Ali.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Le Nigeria, « bombe à retardement » démographique on Facebook Google Plus One Button

Comment est-on passés de la philanthropie au mécénat…

01/02/2019. Si le philanthrope est désintéressé, le mécène ne l’est pas forcément. Comment la loi et la fiscalité sont devenue des ressorts, parfois ambigus, de la bienfaisance et de l’humanisme. En ce 20 octobre 2014, l’élite mondiale de la mode et de la culture se presse dans le Bois de Boulogne à Paris pour l’inauguration de la Fondation Louis-Vuitton. Le président de la République, François Hollande, salue cette dernière œuvre de Frank Ghéry, un « monument unique dont le succès sera celui de la France entière ». Lorsqu’il appuie sur l’interrupteur, le « nuage », le dinosaure » comme le qualifie les invités s’illumine déployant ses ailes d’acier et de transparence. L’assistance est médusée.Bernard Arnault, le propriétaire des lieux triomphe. Il lui a fallu plus de cinq ans de négociations et d’acharnement pour vaincre les obstacles et construire à coup de centaines de millions d’euros et de budgets sans cesse dépassés ce qui doit devenir un centre culturel majeur de la capitale.Très vite les expositions se succèdent : la collection Chtchoukine en 2016, Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele en 2018 attirant des milliers de visiteurs pour admirer des collections uniques.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Comment est-on passés de la philanthropie au mécénat… on Facebook Google Plus One Button

L’ambassadeur de l’ordre de Malte quitte le Liban… sans le quitter

22/02/2019. Bertrand Besancenot, ancien ambassadeur de France au Qatar et en Arabie saoudite, et un ancien de Jamhour, succédera à Charles-Henri d’Aragon.En guise de discours d’adieu, c’est un autoportrait attachant et ému qu’a brossé pour ses invités Charles-Henri d’Aragon, ambassadeur de l’ordre souverain de Malte au Liban, lors de la soirée en son honneur offerte mercredi dans un restaurant de la rue Sursock, à Achrafieh. Et en guise de départ définitif, c’est… un faux départ qu’il a annoncé puisque, en quittant la direction de l’ambassade, il saisit au vol le trapèze de l’Association Malte-Liban, où il succède à la princesse Françoise de Lobkowicz, ce qui lui permettra de servir l’ordre et de revenir régulièrement au Liban.Au cocktail d’adieu, se sont associés, en particulier, Albert Serhane, ministre de la Justice, représentant le chef de l’État ; le député Michel Moussa, représentant le président de la Chambre ; la députée (dont le mandat a été invalidé) Dima Jamali, représentant le Premier ministre ; Najla Assaker, représentant le ministre des Affaires étrangères, et Mgr Antoine Seif, représentant le patriarche maronite.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like L’ambassadeur de l’ordre de Malte quitte le Liban… sans le quitter on Facebook Google Plus One Button

Les défis de la diplomatie française. Entretien avec Éric Danon

27/02/2019. Pascal Boniface reçoit Éric Danon, Directeur général adjoint des affaires politiques et de sécurité au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Un podcast à écouter.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Les défis de la diplomatie française. Entretien avec Éric Danon on Facebook Google Plus One Button

80% des migrants africains n’arrivent jamais en Europe

21/02/2019. Chaque année, des milliers de migrants africains risquent leur vie pour traverser la Méditerranée et rejoindre l’Europe. Cependant, ce n’est que la partie visible d’un iceberg : un nombre bien plus important émigre dans un autre pays africain.« S’il y a une crise en termes de migration, cette crise est en Afrique », affirme Peter Mudungwe, un expert en migration de l’Union africaine, qui vient de publier une vaste étude sur les mouvements migratoires en Afrique. Elle révèle que seulement 20 % des migrants africains quittent le continent. 5 des 10 pays qui hébergent plus de la moitié des réfugiés du monde sont situés en Afrique. On enregistre ainsi bien plus de mouvements de la Corne de l’Afrique vers l’Afrique australe, que du Sahara vers l’Afrique du Nord pour rejoindre l’Europe. De même, les déplacements à l’intérieur de l’Afrique de l’Ouest, une région qui a toujours eu des frontières poreuses, sont encore plus nombreux. Enfin, on constate un développement des flux en Afrique de l’Est à travers le golfe d’Aden. Cela s’explique notamment par la fuite des conflits qui ont éclaté dans ces régions, ou la recherche de meilleures opportunités économiques.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like 80% des migrants africains n’arrivent jamais en Europe on Facebook Google Plus One Button

Fondations nationales et internationales : quels soutiens pour quels secteurs ?

27/02/2019. Les débats publics au Club suisse de la presse bénéficient du soutien de la République et canton de Genève. Ils donnent un éclairage multiple sur des événements d’actualité en faisant appel aux actrices et aux acteurs clés de la Genève locale et internationale et d’ailleurs, ainsi qu’à des haut-e-s représentant-e-s suisses. Conférenciers : M. Ivan Pictet : Président de la Fondation pour Genève ; Professeur Henry Peter : Centre en philanthropie, Université de Genève ; M. Derek Queisser de Stockalper : Fondateur et Managing Partner, Queisser & Cie, Directeur, Qanalytics Group, LLC ; M. Guillaume Grosso : Directeur du développement international et de la stratégie européenne, GAVI ; Mme. Luisa Ballin : Journaliste, Club suisse de la presse.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Fondations nationales et internationales : quels soutiens pour quels secteurs ? on Facebook Google Plus One Button
Like
Tweeter
+1
Transférer
Copyright © 2019 Fondation de l'ordre de Malte France, Tous droits réservés.
Vous recevez cet email car vous êtes inscrits sur nos liste
Désinscription






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fondation Française de l'ordre de Malte · 42, rue des Volontaires · PARIS 75015 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp