Copy

Quelles innovations
sur le paiement en ligne ?
 

Depuis 1967 et son lancement en France, la carte Bancaire n’a eu de cesse de gagner du terrain dans les habitudes de consommation jusqu’à devenir le principal moyen de paiement, et a longtemps été considérée comme indétrônable, à la fois pour le paiement hors ligne et en ligne.

Si la monétique carte reste dominante, les moyens de payer avec la carte se diversifient et les alternatives à la carte plastique que nous connaissons gagnent du terrain, offrant des parcours clients innovants ou encore des services à valeur ajoutée (notamment le fameux “Buy Now Pay Later”). Par ailleurs, la mise en place en Europe de la directive sur les services de paiements (DSP2) transposée en France dès 2018, a fortement contribué à l’émergence de nouveaux acteurs innovants sur le marché des paiements basés non plus sur la carte mais sur le virement. Avec de nouveaux usages portés par les portefeuilles électroniques et mobiles, la part de la carte bancaire plastique perd du terrain dans le e-commerce comme en proximité. Même si cela reste le plus souvent du paiement carte, en Europe, 26,4 % des paiements par e-commerce ont été effectués à l'aide d'un portefeuille électronique en 2020. Ils sont déjà la méthode de paiement la plus utilisée dans plusieurs grands marchés d'e-commerce d'Europe. Et surtout, ces portefeuilles embarqueront probablement également à terme des solutions basées sur le virement instantané.

Autres évolution notable, le paysage de l’achat à crédit en ligne est en pleine mutation également, avec des services de microcrédit comme proposés par de nouveaux acteurs comme Lydia mais surtout avec le “Buy Now Pay Later” (BNPL), concept revisité et enrichi des classiques paiements fractionnés en 3 ou 4 fois bien connus de la vente à distance. Le secteur du BNPL a connu une croissance exceptionnelle cette année mais la conjoncture économique ainsi que certaines évolutions réglementaires pourraient fortement ralentir leur croissance. Ces modes de paiement restent encore majoritairement basé sur de la monétique carte.

Afin de nous aider à mieux comprendre les usages d’aujourd’hui en France dans le paiement e-commerce, nous avons demandé à Grégoire Puy, directeur du business development chez Easytransac, une solution mobile d’encaissement, de nous éclairer sur les tendances qu’il observe sur le marché.

Bonne lecture !

Sources Chiffres clés : McKinsey, étude de Forrester Consulting commanditée par AliExpress.

En savoir +
START-UP à suivre/

Fintecture, le virement immédiat plus sûr et moins cher

Fondée en 2017, Fintecture offre une solution de virement instantané, sans intermédiaire et avec jusqu’à 40 % moins de frais. L’entreprise a levé plus de 7,5 millions de dollars en 2021.

Alma, le paiement fractionné à la française

Alma est une start-up française spécialisée dans les solutions de paiement fractionné et différé. Les clients peuvent utiliser l’application pour acheter un produit et se faire débiter au bout de 15 ou 30 jours.

Sharesub, partagez le coût de vos abonnements

Né pendant la période du confinement où les bourses serrées ont partagé au maximum les abonnements en ligne à Netflix, Spotify et autres, Sharesub propose de partager l’utilisation - et surtout le coût - de ces services par abonnement.
Découvrir notre sélection start-up
L'INTERVIEW DU MOIS /
Nous avons interviewé Grégoire Puy, directeur business development chez Easytransac depuis 3 ans. Il nous a parlé de la création de Easytransac, ses usages et sa vision sur le paiement en ligne et instantané.
Lire l'entretien
Focus /
Quelles alternatives à la carte bancaire traditionnelle ?
Les e-commerçants ont de plus en plus de choix pour offrir une expérience de paiement sans friction et sécurisée.

La bonne implantation des portefeuilles électroniques 

Parmi les alternatives à la carte de crédit sous sa forme traditionnelle, le portefeuille électronique se glisse au premier rang grâce à son expérience d’achat sans friction proposée par des géants de la tech comme Apple Pay ou Paypal.

Le BNPL séduit les jeunes consommateurs

La tendance du paiement différé, le “Buy Now Pay Later” (BNPL) transforme également de plus en plus les habitudes de paiement et devient une alternative au paiement par carte de crédit classique, surtout chez les jeunes. 

La percée des virements instantanés

Attention ! Si le support du paiement change, cela reste pour l’essentiel encore des paiements carte. En revanche, la directive européenne DSP2 a également contribué à l’émergence d’une nouvelle alternative aux transactions par cartes : les virements instantanés.
Lire le dossier du mois
vu sur le web /

Virement « tout prêt » : vers une nouvelle façon de payer ses impôts ?

Le virement en « request to pay » est un mode de paiement nouvelle génération que l’administration fiscale convoite. Comment ce virement « tout prêt » fonctionne-t-il ?

Lydia ce n’est plus uniquement du paiement entre amis : voici les nouvelles fonctionnalités de cette « super app »

Lydia ne se contente plus d'avoir chamboulé les remboursements entre proches. Désormais, on retrouve au sein de l'app un grand nombre de services...

Meta Pay, le système de paiement de Facebook, s’adapte au metavers

Lancé en 2019, Facebook Pay, le système de paiement en ligne de Meta, va changer de nom. Pour correspondre à la nouvelle identité de l’entreprise, le service de transaction va tout simplement se renommer Meta Pay.

PayPal se lance dans la bataille du crédit en France

Le géant des paiements propose une facilité de trésorerie, fondée sur les revenus futurs de ses clients e-commerçants. Une solution déjà éprouvée dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis. 
 

Mastercard teste un système de paiement par reconnaissance faciale

Mastercard lance un pilote de paiement par reconnaissance faciale dans 5 supermarchés au Brésil. L'entreprise américaine s'est rapprochée de partenaires comme NEC, Payface ou encore Fujitsu pour ce nouveau...

Après avoir conquis le commerce B2C, le BNPL s'attaque au B2B

De nouvelles fintechs se frottent aux problématiques de délais de paiement entre entreprises, espérant résoudre les difficultés de trésorerie des fournisseurs et de leurs clients. Un problème historiquement bien connu en France.
 

Apple lance son service pour "acheter maintenant - payer plus tard"

Apple a annoncé lundi 6 juin son entrée sur le marché des solutions de paiement "acheter maintenant - payer plus tard" (buy now-pay later), devenues très populaires pendant la pandémie.

Le virement instantané : accélérez vos paiements

La Banque de France lance une campagne de sensibilisation auprès des particuliers mais aussi des professionnels et des commerçants / e-commerçants pour promouvoir le virement instantané.
 
Copyright © 2022 Fevad, Tous droits réservés.


Vous pouvez mettre à jour votre profil ou vous désabonner