Copy

À quand le paiement en cryptos sur les sites e-commerce ?  

Le Bitcoin, la première cryptomonnaie créée en 2009, a été initialement développé pour servir de mécanisme de paiement pour le monde en ligne. Le Bitcoin devait révolutionner les paiements en offrant un moyen de paiement plus rapide, moins cher, et non soumis à un gouvernement ou une banque centrale.

Aujourd’hui, il existe des milliers de cryptomonnaies différentes, les 20 principales cryptomonnaies représentant près de 90 % du marché total (Statista, 2021). Elles agissent toujours comme des mécanismes de paiement mais ont également été développées pour d'autres cas d'utilisation, tels que l'emprunt ou le stockage numérique.

Avec un prix passé d’environ 1 000 $ en 2017 à plus de 40 000 $ fin septembre 2021, le Bitcoin, et les cryptomonnaies en général, font de plus en plus parler d’elles. On observe un intérêt curieux des grands retailers et e-commerçants pour le sujet. Les deux principaux géants du e-commerce Amazon et Walmart sont en train de recruter des profils d’experts sur ces sujets. Des sociétés de paiements comme Square ont aussi des équipes spécialisées sur les cryptomonnaies et la blockchain afin de développer leur outil de paiement. Si théoriquement il sera possible de payer en cryptomonnaie sur la majorité des sites e-commerce et même dans les magasins traditionnels (cela est déjà possible, mais pas encore extrêmement répandu), cela reste encore extrêmement marginal. D’autant que c’est sans compter la défiance des états et des principales banques centrales qui restent très circonspects s’agissant de flux d’argents anonymes et relativement peu traçables. 

Un pays est cependant même allé plus loin, le Salvador a adopté le bitcoin comme monnaie nationale, c’est le sujet de notre de notre focus.

Ivan de Lastours, Blockchain Lead chez Bpifrance et Yves Bennaim, expert Blockchain/Bitcoin et fondateur de 2B4CH, un think tank suisse axé sur les impacts sociaux du Bitcoin et de la Blockchain, nous offrent dans cette newsletter un décryptage du futur des cryptomonnaies et de la blockchain pour le retail et l’e-commerce. Nous découvrirons également 3 start-up qui facilitent les paiements en cryptomonnaies dans l’e-commerce.

Découvrez également notre sélection de start-up qui s’appuient sur le low code/no code ou les APIs pour offrir des fonctionnalités avancées aux e-commerçants et marketers.

Bonne lecture !

Lire l'édito
START-UP à suivre/

Paystand : un logiciel de paiement B2B avec 0 % de frais de transaction

La start-up B2B Paystand est basée à Scotts Valley, en Californie, et utilise la technologie cloud et la Blockchain Ethereum comme moteur de son réseau Paystand Bank qui permet des paiements inter-entreprises sans frais.

Moon : payer en crypto avec une carte virtuelle

Fondée en 2018, Moon facilite le paiement en cryptomonnaie avec des cartes Visa prépayées acceptées par divers sites ecommerce. Comment ça marche ?

Rarible : une marketplace NFT pour l’art digital de votre site e-commerce

La start-up Rarible a créé un logiciel permettant aux artistes et créateurs numériques de publier et de vendre des actifs cryptos qui représentent la propriété de leur travail numérique.
Découvrir notre sélection start-up
L'INTERVIEW DU MOIS /
Ce mois-ci, nous avons interviewé Ivan de Lastours, Blockchain lead chez Bpifrance. À ce jour, Bpifrance a financé 120 start-up blockchain/crypto, investi dans 3 (Ledger, Acinq, Arianee) ainsi que dans un fonds d’investissement dédié. Nous avons aussi interviewé Yves Bennaïm, le fondateur et président d’un think tank suisse à but non lucratif 2B4CH pour étudier les impacts et transformations apportés par Bitcoin et la blockchain sur la société et la finance.
Lire l'entretien
FOCUS /
Les grandes entreprises suivent la tendance du re-commerce
Depuis le 7 septembre dernier, le Bitcoin a pris la place du dollar au Salvador. Dorénavant, toutes les entreprises et tous les commerçants, qu’ils soient des restaurants ou des boutiques, n’acceptent que le Bitcoin comme forme de paiement. C’est une première mondiale ! En revanche, seulement 30 % de la population a un compte bancaire donc le dollar continuera d’être utilisé malgré cette nouvelle loi.

Un portefeuille numérique officiel

Pour encourager son peuple à dépendre du Bitcoin, le gouvernement a offert $30 à tous ceux qui se sont inscrits sur le portefeuille numérique “Chivo,” qui permet de convertir instantanément le Bitcoin aux dollars américains et vice versa.

Une population à convaincre

Du côté de la population, certaines entreprises accueillent ce changement à bras ouverts. En revanche, 80 % de la population salvadorienne n’ont aucune, ou peu, confiance en cette cryptomonnaie. Beaucoup ont opposé cette décision en manifestant dans plusieurs villes.
Lire le dossier du mois
VU SUR LE WEB /

Walmart veut embaucher un expert en cryptomonnaies

Sur son site Internet, Walmart est à la recherche d’un employé évoluant dans un domaine inédit pour la firme puisqu’il s’agit d’un expert en cryptomonnaie. Si cela peut paraître anodin, il s’agit d’une nouvelle preuve de la croissance des monnaies numériques dans le monde.
Source : Siecle digital

JP Morgan permet désormais à ses clients d’acheter des cryptomonnaies

Mardi 20 juillet, le Bitcoin est passé en dessous de 30 000 $, perdant la quasi-totalité de la hausse accumulée cette année. Cette baisse s’explique par la volonté de certains États de réprimer l’industrie des cryptomonnaies.

PayPal lance un service de paiement en cryptomonnaies

PayPal Holdings Inc va lancer un nouveau service aux États-Unis, permettant aux clients d’utiliser des cryptomonnaies pour régler leurs achats en ligne dans le monde entier. Cette nouveauté pourrait encourager significativement l’utilisation de monnaies virtuelles dans le commerce.
Source : Fashion network

Les géants du luxe LVMH, Prada Group et Cartier s’allient pour créer leur plateforme blockchain

Le leader du luxe LVMH s’unit à Prada Group et Cartier (groupe Richemont) pour créer une plateforme blockchain, protocole informatique qui a le vent en poupe, au nom d’une meilleure traçabilité 
Lire la revue de web
Copyright © 2021 Fevad, Tous droits réservés.


Vous pouvez mettre à jour votre profil ou vous désabonner