Copy
 

Michael Roads  Newsletter
Octobre 2016 - Version française

 

Cela fait 20 ans, en octobre 1996, que j'ai créé notre première newsletter. À cette époque, j'étais l'organisatrice pour Michael aux États-Unis et la newsletter était envoyée par la poste car nous n'avions pas d'e-mail, de site Internet, de liens, de Facebook, de webinaire, de chaine Youtube, d’interviews en direct ni la pléthore des communications en ligne qui sont disponibles aujourd'hui. Chaque numéro était unique et, à mon humble avis, agréable à regarder, avec des accents dessinés à la main, des bordures et des reliefs décorés et toutes les autres choses que je pouvais préparer pour en faire plutôt des lettres “comme à la maison” que des créations d'entreprise. Au cours des années, exactement comme nous autres, la newsletter a évolué à sa façon et ce numéro marque le début d'une nouvelle version MailChimp épurée. Je l'avais déjà envisagé et quand mon nouvel ordinateur n'a plus voulu installer le programme pour reprendre le vieux format, ce fut un message clair. J'adore vraiment comment la vie fonctionne ! (J'adore aussi la façon dont Maarten, indispensable, est toujours là pour aider !) Nous espérons donc que ce nouveau format va vous rendre la lecture plus facile mais, bien entendu, le contenu reste du “Michael classique”. Profitez ! … et s'il vous plaît, partagez !

Avec beaucoup d'Amour,
Carolyn

La version française de la newsletter, dont la première édition remonte à avril 2008, a, elle aussi, bien évolué ! Les anciens ont vu les formats changer petit à petit jusqu'à aujourd'hui. Un grand bond dans le futur a été effectué en 2015 grâce à Sascha et Maarten, d'incroyables et talentueux Web designers et spécialistes Internet, qui ont créé le logo que vous connaissez aujourd'hui et qui ont établi toute la gamme couleur. Et qui ont commencé à mettre en œuvre une technologie à laquelle on n’aurait pas rêvé il n'y a que quelques années en arrière. À partir de ça, les choses ont commencé à s'enchaîner très vite et je me sens parfois comme une petite fille galopant derrière des parents qui marchent à grandes enjambées ;-) Mais il n'est pas question que je me laisse semer comme ça et j'apprends à marche forcée. Vous me pardonnerez, j'en suis sûre, tous les détails qui ne sont pas encore au point, nous avançons tous ensemble !

Bonne lecture Lumineuse... en français :-) 
Sophie
 
 

Dans ce numéro :

  • Informations sur le webinaire d'Octobre
  • Traiter la tristesse
  • La croissance de la conscience dans la Nature
  • Confiance, Vérité et humilité
  • Pourquoi nous torturons-nous nous-mêmes ?
  • Zones de confort
  • En chaque instant de nos vies... nous créons !
  • Et puis ... les nouveaux livres ... le programme des séminaires 2017

 

“Dans le mouvement de l'instant se trouve l'Abondance”

Cela peut sembler être une affirmation curieuse, mais non ! La Vie vit dans le mouvement de l’instant, comme toute la Nature et toute la création… mais où est l’humanité ? L’humanité est coupée, divisée en deux expressions. Il y a le Soi métaphysique, dans le mouvement de l’instant et il y a le soi physique, perdu dans le monde physique de notre perception. Pourquoi y a-t-il tant de pauvreté dans le monde ? Parce que les gens sont focalisés sur le monde rêvé de leur création plutôt que sur la plus grande réalité où réside l’abondance. Comment se trouver dans le lieu de l’abondance est la base de mon webinaire.
 
Attention, webinaire en anglais, non traduit !
 
DATE : Samedi 15 octobre 2016 at 10 h 00,
Heure de Paris (France), CEST, UTC+2 hours
Calculette de décalages horaires - Cliquer ICI
Le webinaire se déroulera en direct depuis Brisbane (Australie) et nous disposerons d'une connection en fibre optique très haut débit.  Par rapport à nos précédents webinaires, la qualité de l'audio et de la vidéo est prévue pour être de bien meilleure qualité.  

Enregistrement : Une version enregistrée sera disponible pout tous les participants. Vous pourrez regarder la version enregistrée à un moment qui vous convient. 

Durée : 60-90 minutes, avec 15 minutes pour les Questions & Réponses à la fin de la conférence.

Inscription

Veuillez utiliser le bouton 'Register' ci-contre pour vous inscrire et payer le Webinaire d'Octobre. 

Coût : Le coût est de 19,95 $ AUS. Le payement peut se faire via PayPal ou votre Carte de Debit ou de Crédit. Au moment du règlement les 19,95 $ AUS seront convertis dans votre monnaie locale. 19,95 $ AUS font environ 15,00 USD ou 13,50 Euro.

Après réception de votre commande et de votre payement, vous recevrez un email contenant un lien de téléchargement de la lettre contenant tous les détails sur la façon d'accéder et de participer au webinaire. 

La colonne de la conscience

TRAITER LA TRISTESSE

Naturellement, on me pose de nombreuses questions. Une question récente, qui m'a plutôt surpris, était une question très simple : Vous arrive-t-il de vous sentir triste ? Et si oui, comment gérez-vous cela?

Une personne illuminée n'est pas libérée des émotions mais, dans le même temps, elle n'y est pas attachée de la même manière que la plupart des gens. Je me souviens du premier moment où je suis devenu illuminé. Bien que ce moment remonte maintenant à de nombreuses années en temps linéaire, le moment éternel de l'illumination continue et s’expanse dans le moment éternel du maintenant. D'abord sont venues une joie et une liberté énormes, les deux jaillissants de l'intérieur de moi comme de grands oiseaux qui s'envolent, libres, dans l'immensité d'un ciel infini… immédiatement suivis de grands éclats de rire.

Je me souviendrai toujours de ce rire. J'ai ri comme si je n'avais jamais ri auparavant. C'était le rire d'une immense libération comme si je m'étais longtemps battu avec une sorte d'immense blague cosmique que je ne comprenais pas… et en cet instant, j'ai compris. J'ai ri parce que c'était moi, la blague cosmique, cela ne concernait que moi!

Après trois jours de grands éclats de rires occasionnels et de petits rires pratiquement sans fin, j'ai commencé à me calmer. Pendant ces trois jours, j'avais tellement conscience d'être le dindon de la farce que chaque mémoire des luttes de ma vie d'avant que j'explorais amenait plus de rire.

Environ un mois plus tard, j'ai commencé à ressentir la tristesse de l'humanité.

C'était douloureux. Personne ne devrait jamais avoir à ressentir la tristesse. Je ne savais pas pourquoi je ressentais cette énergie triste, de solitude et de désolation, d'une manière si puissante. Pas plus que je ne savais comment la gérer. Progressivement, j'ai commencé à réaliser que pendant des incarnations, j'avais vécu avec une focalisation plutôt négative et que c'était ma focalisation habituelle qui me revenait.

Pendant un certain temps, je me suis permis de ressentir profondément la tristesse, de toucher la compassion pour une humanité souffrante que cela offrait, d'entrer dans la désolation et l'isolement et de savoir que ce n'était plus un lieu de piège pour moi. Donc, pendant quelques mois, je l'ai endurée, sans souhaiter la fuir tout en sachant cependant que ce n'était plus une représentation de mon énergie, de moi. C'était mon choix de faire l'expérience et de me connecter avec cette tristesse glaçante tout en sachant que cela ressemblait plus à visiter un blizzard venant d'une saison hivernale passée.

Pourtant, ce n'était plus ma saison.

Un matin, en me réveillant, j'ai de nouveau ressenti la tristesse de l'humanité, j'ai déplacé ma focalisation ailleurs. Je me suis focalisé sur la paix et la liberté que je ressentais, sur le pur manque d'anxiété, la complète absence de soucis et j'ai pris la décision que je ne m'en focaliserai plus sur la tristesse. Dans cet état de paix et de liberté, j'ai ressenti la joie de l'humanité.

Je prends beaucoup l'avion. Quand nous décollons, nous passons invariablement à travers d'épaisses couches de nuages avant d'émerger dans un soleil éclatant, tout là-haut.

Et cet éclat est toujours là. J'étais assez comme ça. Peu importe l'épaisseur des nuages de la misère et de la souffrance humaine, peu importe la densité de la tristesse, au-dessus de tout cela se trouve l'éclat de la joie humaine. Et il est toujours là, bien, bien plus haut que les nuages dans lesquels la plupart des gens sont piégés.

Oui, j'ai vraiment ressenti la tristesse et je l'ai changée en changeant ma focalisation.

Quand ma première femme est décédée il y a dix ans, j'ai replongé, une fois encore, dans les nuages. Je souffrais trop pour aller voler plus haut. Les attachements émotionnels que j'avais créés et qui me rattachait à elle était comme des poids lourds que je traînais et qui m'entraînaient dans un lieu de tristesse. On considère que c'est normal pour l'humanité!
Et malheureusement, c'est normal… mais ce n'est pas une normalité fondée sur la Vérité. C'est fondé purement sur les attachements émotionnels. Ces attachements ne sont ni mal ni faux mais ils nous ligotent dans l'illusion et nous connectent profondément avec la souffrance de l'humanité. Ils nous maintiennent vraiment dans les nuages de tristesse.

Il m'a fallu une année pour accepter la profondeur de mon attachement émotionnel… et pour lâcher prise. J'ai aussi dû apprendre que les attachements émotionnels ne sont pas l'Amour. En vérité, les attachements émotionnels sont fondés sur la peur, vraiment loin de l'Amour. Et quand j'ai lâché les chaînes et les ancres de l'attachement dont nous aimons tous dire que c'est un Amour élevé et noble, une fois encore, je me suis élevé au dessus des nuages dans la glorieuse lumière de la liberté.

Comme vous le savez, je suis remarié. Et cette fois-ci, je ne suis plein que d'Amour* pour Carolyn. Je n'ai plus besoin des attachements émotionnels qui créent notre tristesse infinie, une tristesse qui persiste aussi longtemps que nous demeurons dans le royaume sombre des attachements. Je peux dire avec certitude que l'Amour est un chant de liberté. Un chant qui, quand vous vous le chantez à vous-même, vous libère pour toujours de toute tristesse, de tous attachements et de toute illusion.
 
In Love and Light,
Michael

 
* Quand Michael écrit Amour avec un A majuscule, il fait référence à l’Amour inconditionnel, sans attachements.


 
Questions et perspectives
 

La croissance de la conscience dans la Nature

 

Question: Comment la Nature grandit-elle en conscience? 

Perspective: D'abord nous devons réaliser que Nature et humanité sont Une. Cela suggère qu'il y a plusieurs réponses à cette question, certaines directes que je discute principalement dans mes séminaires intensifs et d'autres un peu plus indirectes. Quand on place les choses de la manière la plus directe et la plus simple possible, ça donne ceci : toute plante ou créature vivante qui vit en conscience dans l'instant va grandir en conscience. Toute créature qui vit subconsciemment en dehors de l'instant ne va pas grandir en conscience.

Cela indique que toute la Nature, qui vit dans l'instant, le lieu de la conscience, grandit, peu importe sa relation avec la vie. La Nature est la vie qui exprime une relation consciente avec elle-même.

Cela indique aussi que l'humanité, dont on estime que 94 % vit subconsciemment de façon prédominante, est incapable de grandir en conscience. Il est obligatoire d'être conscient pour grandir en conscience. Les gens ont l'idée étrange que s'ils souffrent suffisamment, que s'ils vivent dans le traumatisme et le drame et qu'ils survivent, c'est là un moyen de grandir en conscience !

Faux. Nous n'avons pas besoin de souffrir. Nous n'avons pas besoin de drames et de traumatismes. Cela ne fait strictement aucune différence pour votre croissance en conscience. La seule chose que nous ayons à faire est d'être présents dans l'instant. D'être conscients… simple, hein !

Rien dans la Nature n'est un processus intellectuel… et cela nous inclut. Tout dans la Nature vit selon un processus d'intelligence** consciente… sauf nous. Nous nous sommes développés pour devenir une espèce qui vit à partir de son intellect subconscient. Est-ce que c'est notre intelligence qui suggère que c'est une bonne chose de polluer les océans du monde ? Est-ce un effet de l'intelligence qui rend rapidement les grandes villes du monde irrespirables ? Est-ce notre intelligence qui a rendu la plupart des rivières du monde impropres à la consommation… non, dans chaque cas c'est notre stupidité intellectuelle subconsciente qui permet à de telles folies incompréhensibles de se perpétuer sans contrôle.

Y a-t-il une intelligence d'aucune sorte derrière les structures politiques dans le monde ? Non, bien sûr que non. Je pourrais continuer ainsi pendant une éternité mais c'est suffisant comme ça. Aucune de ces propositions offertes par l'humanité n’offre de croissance en conscience. Pour grandir en conscience, nous devons simplement être conscients d'être conscients. C'est la base de ce que j'enseigne dans mes séminaires intensifs… ainsi que la façon dont c’est possible.
 
** Michael fait bien le distingo entre intellect (cérébral) et intelligence (du cœur). Ne pas confondre intelligence et intellect ! 



 

Pourquoi nous torturons-nous nous-mêmes ?


Question: Sommes-nous capables de grandir entre des incarnations terrestres? Si oui, pourquoi nous infligeons-nous cette torture terrestre? 

Perspective:  En fait, oui, nous sommes capables de grandir entre des incarnations mais cela ne signifie pas que nous le faisions tous. De la même manière que nos vies ne sont pas toutes vécues comme une expression équivalente de l'âme que nous sommes, toutes les expériences entre les incarnations ne sont pas les mêmes. On dit qu'il n'y a pas deux flocons de neige identiques ; étant donné que je peux adhérer à ça, il est absolument certain qu'il n'y a pas deux vies humaines identiques. Quelque chose qui va de pair avec cela est la réalité que chacun a une manière différente de mourir et que, ce n'est pas du tout surprenant, nos vies non physiques non-incarnées sont aussi différentes.

C'est l'un des grands bénéfices de la croissance spirituelle consciente. Quand vous vivez en conscience, vous grandissez en conscience. Alors qu'il est évident et apparent que cette croissance affecte votre vie physique, il n'est pas si apparent ni évident que cela va affecter de manière bénéfique le processus de votre mort physique et la vie que vous vivez entre les incarnations. L'un des grands principes qui président à votre vie est que : en chaque instant de votre vie vous créezt la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Lisez cela plusieurs fois et digérez-le réellement ! C'est l'un des grands principes, habituellement non réalisé, de la Vérité humaine. Et ce principe s'applique à vous, que vous soyez physiquement incarné ou non. Vous continuez à être l'âme que vous êtes et qui vit sa vie.

Quant à la question : pourquoi nous infligeons-nous cette torture terrestre, pourquoi le faites-vous ? Quand vous posez la question de cette façon, cela suggère que la vie n'a pas été facile pour vous mais vous êtes le créateur de votre vie ! Néanmoins, vous avez raison. Pour la plupart des gens, la vie terrestre est une forme de torture. Ça l’a été pour moi. Mais j'en suis aussi venu à accepter que c'était moi le bourreau. J'en suis venu progressivement à réaliser que je ne m'aimais pas moi-même. J'en suis venu à réaliser que mes pensées, mon bavardage intérieur, étaient toujours négatifs, critiques et pleins de jugement. Ce type de pensées va de pair avec un bas niveau d'émotions négatives et c'est ce brassage puissant de pensées nauséabondes qui crée la vie que nous vivons. Fondamentalement, nous nous punissons pour des crimes que nous n'avons jamais commis.

Alors, mon ami, ma suggestion est de changer votre relation avec vous-même. Bannissez le rôle de bourreau et endossez le rôle d'amoureux. Faites de vous-même votre tout meilleur ami. Pensez à vous-même de manière aimante et respectueuse et développez une appréciation profonde pour la magnifique personne que vous êtes vraiment. Pardonnez-vous toutes les transgressions et adressez-vous des louanges. Et, comme je suis connu pour le dire et l'écrire… choisissez l'Amour, pour vous-même, constamment et en conscience 




Confiance, Vérité et Humilité


Question: A quel point clarifions-nous la confiance et la vérité avec l'humilité ? [NDLT : Michael donne le texte original de la question, fidèlement traduit]

Perspective: Je peux voir où vous voulez en venir… je pense! De nombreuses personnes ont l'idée que l'humilité consiste à ne pas avoir d'égo tandis qu’avoir conscience peut souvent être considéré par les autres comme étant égotiste. Une sorte d'énigme inversée!

D'abord et avant tout, ce que les autres gens pensent de nous, ce ne sont pas nos affaires. Personne ne peut vivre de manière à répondre à l'approbation de tout le monde. En tant qu'enseignant spirituel, j'ai bien conscience qu'il y a des moments où je dois sembler à la fois arrogant et égoïste. Ça ne m'inquiète pas. Les gens qui vont porter des jugements sur moi le feront, peu importe ce que je dis. Cela reflète simplement les jugements constants qu'ils s'adressent à eux-mêmes. Comment pourraient-ils ne PAS m’en adresser à moi? Nous ne pouvons pas vivre d'une manière qui ne mette jamais les autres mal à l’aise. Ce n'est ni possible ni désirable. Je considère toujours que si, lors d'une conférence, un certain nombre de personnes sont légèrement en réaction contre moi, cela indique que j'ai ébranlé leur complaisance. C'est un cadeau pour eux. Bien entendu, un bon nombre sont d'accord avec la majeure partie de ce que je dis, m'indiquant qu'ils sont en train de bien progresser dans la vie.

Je me souviens, quand je vivais dans une communauté il y a des années en arrière, que les gens me disaient souvent à quel point Hunter Lilly était un type modeste. En fait, c'était l'un de mes bons amis mais je suis pratiquement sûr qu’ils ne lui disaient pas, à lui, quel type modeste j'étais ! Je n'étais pas apprécié. J'étais tout sauf humble. J'étais trop dans la confrontation, j'étais trop catalyseur. Quoi qu'il en soit, j'ai décidé que j'allais copier Hunter : il allait être mon modèle et me montrer comment devenir humble.

Environ six mois ont passé et, un jour, un type nommé Peter m'a dit que j'étais un homme différent. « Tu es devenu humble, » me dit-il. J’étais extatique. J'ai filé à la rivière pour lui dire - à la rivière, mon enseignant - que j'étais devenu humble.

Si une rivière pouvait ricaner en entendant une telle nouvelle, cette rivière a ricané. « Tu n'est pas devenu humble, » m’a dit la rivière. « Tu est devenu insignifiant. »

Intuitivement et instantanément, j'ai su que c'était correct. J'étais maintenant purement et simplement insignifiant. Six mois d'efforts complètement gâchés.

« Voilà où tu trouves l'humilité, » et je l'ai ressentie couler à travers moi, sa puissance au-delà de toute compréhension. J'ai ressenti un pouvoir si grand que j'aurais pu tenir la vallée de la rivière à bout de bras, haut dans les airs. Et au cœur de ce pouvoir, j'avais conscience que c'était moi et pourtant que c'était bien au-delà de moi. Le pouvoir était en moi mais ce n'était pas mon pouvoir.

« Ça, c'est l'humilité, » a dit la rivière. « Connaître ton pouvoir et ta grandeur et cependant, jamais à aucun instant, ne les personnaliser. La grandeur est en qui tu es, pas en qui tu penses que tu es. »

J'en suis revenu à être moi… agressif et arrogant, faisant de mon mieux pour cacher l'homme timide qui vivait caché derrière son cinéma. J'avais encore de nombreuses leçons à apprendre!
 
Nouveaux livres


Paru en juillet 2016...


PERLES DE SAGESSE D'UN MYSTIQUE MODERNE, 365 conseils pratiques d'inspiration spirituelle.

Version française de “Insights of a Modern Mystic”.
Disponible à http://michaelroadsenfrancais.com/livres

Il est très rare que la sagesse d’un homme éveillé spirituellement soit rassemblée dans un format aussi précis et facilement disponible. Dans ce livre, vous pouvez accéder à de profondes perspectives qui viennent du cœur.
En utilisant ce livre jour après jour, il vous est possible de grandir en conscience, littéralement. Ce n’est pas une affirmation faite à la légère. Ce livre offre un processus de croissance de conscience intérieure en lisant simplement chaque page quotidiennement et en l’utilisant comme votre focalisation d’intention pour la journée.
Cela va vous aider à percer les illusions de la vie, à vous connecter en conscience avec la Vérité. Et la Vérité, réalisée ou non, est la véritable fondation de votre Être.
 
EXTRAIT - 12 FEVRIER
Vous ne “saurez” la Vérité” de la vie que quand vous n'aurez plus besoin de la connaître.
Les gens qui cherchent activement la Vérité de la vie sont peu nombreux parce que vous devez vivre la réalité de votre recherche. Vous ne pouvez pas chercher la Vérité avec l'esprit car la Vérité n'est ni conceptuelle, ni intellectuelle.
Pour trouver la Vérité, vous abandonnez la recherche. A la place, vous développez une conscience et une appréciation de la Vérité telle qu'elle s'exprime dans chacun des moments de la vie. En faisant cela, vous découvrez que vous et la Vérité  de la vie êtes Un et qu'il en a toujours été ainsi. C'est assez simple à faire, mais pas facile !
La Vie et la Vérité... expriment l'Amour en conscience !
 


A paraître en  avril 2017...
FROM ILLUSION TO ENLIGHTENMENT


Version anglaise uniquement prévue à cette date.

C'est le livre que tellement de gens attendaient. Michael y explique entièrement ce qu'il enseigne dans ses séminaires intensifs. Il y a une intrigue, très simple, parce que Michael est un raconteur d'histoires et que c'est de cette manière qu'il transmet l'information et la Vérité. Nous pensons qu'il pourrait s'agir là de son oeuvre la plus descriptive.
 
EXTRAIT
… « De façon intéressante, et involontairement, vivre subconscient crée un stress dans la vie des gens, stress dont ils n’ont, pour la plupart, pas conscience. Si tu pouvais voir le stress avec une vision métaphysique, cela ressemble assez à une ombre de soi et elle est négative. Pas négative parce que toutes ces personnes sont négatives, mais négative comme si elle était polarisée comme un aimant. D'une manière similaire, être conscient crée un effet positif. Le stress de longue durée issue de notre condition subconsciente a un effet nuisible, il raccourcit la vie et provoque la maladie. Bien entendu, je prends le risque que certains ne croient pas ça mais, malheureusement, ne pas croire quelque chose n’en change pas la réalité. Et c'est une réalité dont seulement quelques personnes ont conscience. Un jour viendra où ce ne seront plus des radios, des I.R.M. ou des scans de ce genre qui détermineront notre condition mais des scans d'énergie métaphysique. »
« Donc… être subconscient ne signifie pas que nous sommes obligatoirement une personne négative ? » demande Anita. « J’ai besoin que ce soit clarifié. »
« Non, pas du tout. Tu peux être une personne positive ta vie durant et vivre une vie productive mais ton énergie métaphysique sera affectée par l'effet de polarisation. »
« Donc, quand tu dis que tu n'es jamais fatigué, ça, c'est une des raisons ? Tu vis plus consciemment et tu en retires les bénéfices, » s'exclame Anita.
« Oui, c'est vrai. Je suis libéré du stress énergétique qui m'a accompagné pendant de nombreuses années. Ce stress énergétique, en fait, c'est un drain énergétique. Et pourtant, qu'on le veuille ou non, nous l'avons créé. C'est un fait que la plupart des animaux, au niveau des cellules, ont bien plus d'énergie que n'en ont les humains. Mais potentiellement notre énergie peut être la plus grande, et de loin, comme elle devrait absolument l'être. »

 
Zone de confort
 

Ça monte, ça monte ... et ça disparaît!
 

… Ça, ça été l'état de ma “zone de confort” pendant notre dernière tournée. Après avoir réussi à éviter, pendant des années, les encouragements perpétuels de Michael à parler au cours des séminaires intensifs, il m'a réellement chopée cette année en me disant: « Qu'est-ce que tu préfères, rester assise sur le banc de touche et stagner ou te lever, parler et GRANDIR? » À vrai dire, en toute honnêteté, rester assise et stagner était le plus attirant dans l'immédiat mais, refusant de me diminuer à ce point, et avec un fort désir de le faire taire une fois pour toutes, j'ai accepté avec réticence. Ce n'était pas parler devant un groupe qui m'ennuyait … c'était ce que j'allais bien pouvoir dire! J'avais travaillé devant des caméras pendant de nombreuses années mais j'avais toujours eu des scripts à apprendre, des téléprompteurs ou des panneaux avec des répliques. Je n'avais jamais eu à parler à partir de mon cœur. Mais, avec une Confiance toujours prête, j'ai fait le plongeon. Et, comme nous l'avons tous réalisé maintes et maintes fois, la pensée de devoir faire quelque chose qui nous sort de notre zone de confort est bien pire que d'agir effectivement.

Les pensées : la vie est tellement plus facile quand nous ne pensons pas. Je ne fais pas référence à la pensée nécessaire. Je parle du petit narrateur qui n'arrête pas de jacasser, qui critique chaque situation, passée, présente et future, portant des jugements sur comment c'était, comment ça aurait dû être ou comment ça va être (Oh mon Dieu, pas bon… peur.. peur.. peur.) Et mon petit baratineur, qui, au cours des années, avait appris à rester assis tranquillement à l'arrière, était soudain en train de faire une OPA sur le siège du conducteur tandis que je m'approchais de ma première prise de parole. Gloups!
 
Je me suis demandé : « Pourquoi est-ce que je fais ça? Pourquoi est-ce que je suis aussi agitée? » Et puis, la question la plus importante : « En quoi est-ce que ceci est là pour m'aider? » J'ai vu ma résistance au changement, la résistance à la croissance intérieure. Il est tellement plus facile de rester assis sur la touche de la vie plutôt que d'y participer. Il était tellement plus facile pour moi de rester assise, l’épouse en adoration, souriant à Michael pendant qu'il faisait sa présentation, pays après pays. Mon subconscient faisait joyeusement de son mieux pour maintenir ce statu quo. Et, en toute honnêteté, je savais, au plus profond de mon cœur, qu'il était temps pour moi de parler… et pourtant mes pensées assourdissantes détournaient ce savoir silencieux. L’ego “pense”… mais la conscience “sait”. Je m'identifiais avec les pensées de mon ego, pas avec le Soi.

Être vraiment libre, c'est être libre de pensées… libre du conditionnement mental et du bruit mental répétitif. Libre de la permission accordée à chaque pensée de nous contrôler, nous maintenant souvent en déséquilibre. Libre des regrets du passé et de la peur du futur. Libre de la pensée que quelque chose “ailleurs” va rendre la vie meilleure qu'elle ne l’est en cet instant précis. Rien qu'en ne pensant pas à des choses, nous entrons automatiquement dans un état de conscience différent.

Alors j'ai simplement cessé d'y penser et si ça m'arrivait quand même, je me disais : je PEUX le faire… je PEUX et je VAIS le faire - et je vais bien le faire. Avec chaque nouveau pays, je me suis détendue de plus en plus dans mon temps de parole et j'ai reçu plus de feed-back positif que je n'aurais pu imaginer. L'apport de ma forte énergie féminine, en équilibre avec l'énergie masculine très forte et très puissante de Michael a été très bien reçu.

Comme cela a été maintes fois répété: “Si tu penses que tu peux, tu peux. Si tu penses que tu ne peux pas, tu ne peux pas.” Ceci, en un mot, c'est exactement la façon dont nous créons notre réalité. Alors SACHEZ que vous pouvez… peu importe ce à quoi vous faites face, peu importe quelle passion vous êtes poussé à suivre, allez-y, simplement. Explosez les murs de votre résistance et de votre zone de confort, sautez dans le courant de l'Amour et écoutez ce que vous murmure votre cœur. Il ne vous détournera jamais du droit chemin. Il y a toujours un nouvel horizon au-delà de la prochaine crête!
 
Avec tout mon Amour,
Carolyn

 

Dès le début de la conception des 21 Jours vers l'Éveil, j'en ai aimé l'idée. Ça a commencé avec un bon départ joyeux dès le tout début car la Nature - notre premier sujet – est, de toute évidence, proche du cœur des gens les plus conscients. J'ai été à la fois surpris et gratifié par le nombre de gens qui se sont impliqués et puis, bien entendu, il y a la majorité silencieuse qui lit mais qui ne fait pas de commentaires.

Ça a été notre première tentative de 21 Jours. La seconde va arriver en janvier 2017. Il y aura 21 Jours chaque trimestre. Environ 700 personnes se sont inscrites en anglais et quelques centaines de plus en français [246 exactement J] et en allemand. À vous tous, merci. Cela a donné beaucoup de sens à cette initiative. Si vous ne vous êtes pas engagé cette fois-ci, je vous invite à nous rejoindre l'année prochaine. Vous pourrez rencontrer de nombreuses personnes de même sensibilité, avec lesquelles vous connecter.

Les gens comme nous sont une toute petite minorité de l'humanité, même si nous aimerions beaucoup que ce soit différent. Nous avons besoin les uns des autres. Unis et connectés, nous grandissons. Trop souvent, quand nous sommes seuls et déconnectés, nous nous languissons. Quand nous nous connectons d'une manière spirituelle, et en rapport avec notre ouverture, nous grandissons et par notre croissance intérieure, nous aidons les autres à grandir. C'est ça, la vie, grandir à partir de son implication. C'est notre vœu que les 21 Jours vous assistent dans ce processus.
 
Dans l'Amour et la Lumière,
Michael


Note pratique : les prochains 21 Jours (début janvier 2017) seront annoncés dans la page Facebook francophone “Michael Roads France” et dans le site francophone, en haut de la page d'accueil... in-ra-ta-ble : http://michaelroadsenfrancais.com 
 
En chaque instant de nos vies . . . nous créons!

Regardez toute vie sur la Terre comme un vaste hologramme multidimensionnel qui entremêle le physique et le métaphysique. Souvenez-vous de ceci… en chaque instant de votre vie, vous créez le contenu et la direction de chaque instant de votre vie. Cela inclut tous nos prétendus passés et futurs, tout se produisant simultanément dans cet instant, sur de nombreux niveaux. Ceci, bien entendu, s'applique à chacun d'entre nous… tout est entremêlé. Nous créons chacun notre chemin dans la vie à partir de chaque pensée, chaque émotion, chaque réaction, chaque croyance, etc. Des personnes individuelles, ça n'existe pas, seulement des corps individuels. Pensez plus grand, plus large, et sur une échelle bien plus cosmique. Lâchez toutes les notions de séparation et réalisez que toute vie est énergie, que toute énergie est information et que toute information communique sans fin dans le Tout énergétique. J'ai appris à écouter cet échange universel ; peu de gens le font. La plupart des formes de vie vivent “consciemment”, recevant et transmettant de l'énergie/information dans le tout universel, constamment. Nous vivons subconsciemment - moins que pleinement conscients - si bien que nous n'entendons pas ou que nous ne tenons pas compte de l’échange universel. Nous sommes déconnectés, des outsiders, tentant subconsciemment de donner du sens à quelque chose de si vaste que nous devons être pleinement conscients pour l'appréhender. Voilà l'objectif de nos séminaires intensifs… sortir les participants de l'illusion de masse et les connecter avec la Vérité, avec une plus grande réalité, avec la véritable essence de leur Être.
 
Dans l'Amour et la Lumière,
Michael

 
Michael Roads sur la route
 

Michael Roads, enseignant spirituel éveillé,
présente ses séminaires intensifs de cinq jours.

Les séminaires intensifs de cinq jours sont prévus comme un processus de transformation pour élever la conscience des participants grâce à une synthèse naturelle de simplicité, de clarté, de sagesse et de Vérité. La profondeur du message de l'Amour inconditionnel, pouvoir de la création, est si claire que l'énergie des mots prononcés par Michael crée une ouverture en vue d’un changement puissant et très positif. La manière authentique, sincère et souvent humoristique avec laquelle il présente ses enseignements permet aux participants d'embrasser tout naturellement et organiquement leur vraie nature, en faisant l'expérience d'un savoir bien plus profond du vrai sens de la vie, un savoir qui attend d'être réactivé chez nous tous.

À travers le dialogue, des exercices d'intériorité guidés, des interconnexions profondes et beaucoup de joie, de rire et de lâcher prise, les séminaires intensifs procurent une opportunité rare et bienvenue d'embrasser l'équilibre émotionnel et la clarté mentale. Vous devez passer cinq jours avec Michael Roads pour vraiment comprendre ce qu'une conscience éveillée peut faire pour ceux qui choisissent de s'immerger dans son énergie et qui sont pleinement ouverts à la croissance intérieure. Nous vous invitons à venir faire l'expérience d'un événement d'expansion et de liberté intérieure qui change la vie.

Avec Amour, toujours,
Carolyn

 
Cliquez pour voir l'intégralité de notre Tournée 2017
Toutes les dates et les lieux listés ci-dessous sont confirmées mais les coûts, les détails d'inscription et les liens vers les bulletins d'inscription ne sont pas encore disponibles. Veuillez contacter l'organisateur indiqué par pays pour toutes questions. Les mises à jour sont effectuées dès qu'elles sont connues, sur le site francophone http://michaelroadsenfrancais.com, en page d'accueil.

 

 


  FRANCE


24 - 28 Mai : Séminaire intensif de 5 jours, Haute-Savoie
                     (Traduction en français assurée)

Lieu: Le Chenex
Contact : Philippe or Martine Garcin: phgarcin@aol.com
Site internet : www.michaelroadsenfrancais.com


1 - 5 juin : Séminaire intensif de 5 jours, Alsace (près de Colmar)
                  (Traduction en français assurée)

Lieu :
Maison du Kleebach, Munster
Contact : Philippe or Martine Garcin: phgarcin@aol.com
Site internet : www.michaelroadsenfrancais.com



 QUEBEC, CANADA


1 - 5 juillet : Séminaire intensif de 5 jours, Montreal
                     (Traduction en français assurée)

Lieu : Manoir Rouville-Campbell
Contact : Leslie Sebastiao:
leslie.sebastiao@gmail.com
Site internet : www.michaelroadsenfrancais.com
 
 
Facebook
Facebook
Email
Email
Website
Website
Twitter
Twitter
Google Plus
Google Plus
Copyright © 2016 RoadsLight Pty Ltd, All rights reserved.

Our mailing address in Australia is:
office@michaelroads.com
Email de contact pour les francophones:
admin@michaelroadsenfrancais.com

Se désabonner de list    Mettre à jour vos préférences 

International English Website
Michael Roads International Website

Site internet en francophonie
Site internet Michael Roads en Français
 






This email was sent to <<Adresse e-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Michael Roads en Français · Rua de Santo Antonio, 64 D · Caldas Da Rainha 2500-637 · Portugal

Email Marketing Powered by Mailchimp