Copy
Le CREL vous informe!
Volume 7 - Numéro 2
Hiver 2017
Ce bulletin ne s'affiche pas correctement?
Cliquez ici pour l'afficher dans votre navigateur.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel
Table des matières
Devenez membre!
Vous êtes partenaire du CREL mais n'êtes pas encore membre du Conseil régional en environnement de Lanaudière (CREL)?

Inscrivez-vous! 
Dès   maintenant  au  : 
www.crelanaudiere.ca

 

Le retour du CREL vous informe!

Ce deuxième bulletin Le CREL vous informe! est riche en actualités et initiatives environnementales pour la région de Lanaudière.  Même Justin Trudeau et l'ensemble des députés de l'Assemblée nationale du Québec connaissent maintenant l'existence et l'expertise du CREL! Vous en saurez plus sur le sujet en lisant ce bulletin! Autre nouveauté : pour un partage plus large de l'information et plus de visibilité, le bulletin ne sera plus un privilège accordé aux membres, mais plutôt à tous ceux et celles qui désireront s'y inscrire! Certes, s'abonner au CREL vous informe! ET devenir membre du CREL... demeurent la meilleure option!

Bonne lecture!

Mémoire du CREL : le cas des aérodromes

Actuellement, les projets d'aérodromes donnent malheureusement l’impression au public qu’ils sont au-dessus des lois et règlements en vigueur. Les promoteurs peuvent saboter des cours d’eau, des milieux humides et des couverts forestiers d’intérêt écologique, à moins que les municipalités soient disposées à investir des sommes considérables en ayant recours aux tribunaux pour espérer faire respecter l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement au provincial.

Dans son mémoire, présenté auprès d’Environnement et Changement climatique Canada, le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) démontre clairement des lacunes au niveau de la protection de l’environnement dans le cas des deux projets d’aérodromes dans Lanaudière, soit celui de Mascouche-Terrebonne et celui de Saint-Cuthbert. La solution proposée par le CREL est de profiter de la réforme en cours pour inclure les pistes d’atterrissage de moins de 1 000 mètres au processus d’évaluation environnementale au fédéral.
 
Dans une lettre ouverte adressée à Justin Trudeau, cinq autres organismes environnementaux, la Fédération de l'UPA de Lanaudière ainsi que tous les élus fédéraux, provinciaux et municipaux concernés par les projets d'aérodromes à Terrebonne-Masouche et à Saint-Cuthbert se ont joints au CREL pour demander  au premier ministre d'empêcher que la construction d'aérodromes engendre des dommages à l'environnement.

Intitulée «On ne devrait pas avoir le droit de porter atteinte à l'environnement pour construire des aérodromes», plusieurs médias locaux ont reproduit cette lettre dans son intégralité et ont assuré une couverture de presse.  La lettre ouverte a fait l'objet d'une motion unanime et d'un dépôt à l'Assemblée nationale.

Pour lire cette lettre ouverte dans son intégralité :

http://fichiers.crelanaudiere.ca/Lettre_ouverte_f%C3%A9vrier_2017_a%C3%A9rodromes_et_environnement_final.pdf


Motion unanime à l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale du Québec a adopté à l'unanimité une motion réclamant que le gouvernement fédéral agisse dans les dossiers des projets d'aérodrome à Saint-Cuthbert et à Mascouche-Terrebonne.  

Pour lire la résolution de l'Assemblée nationale du Québec : https://www.dropbox.com/s/xh7ou48y27sxek0/AN.pdf?dl=0

Pour visionner la vidéo de l'adoption de cette motion et du dépôt de la lettre ouverte par le député de Berthier André Villeneuve et quatre de ses collègues, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=vGVS26OoJDA.

 

Manifestation

Sur la photo, de gauche à droite: André Villeneuve, député de Berthier, Luc Thériault, député de Montcalm, Vicky Violette, directrice du CREL, Eugène Jolicoeur, conseiller à la Ville de Mascouche, Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé, Jean-Pierre Laurin, citoyen de Neuville, Robin Aubin, député de Trois-Rivières, Hélène Riberdy, présidente du CREL.

Le Conseil régional de l'environnement de Lanaudière était présent à la manifestation organisée devant le bureau de Marc Garneau, ministre des Transports, à Montréal. 

" Nous vous demandons, Monsieur Trudeau, de réévaluer la situation et d’intervenir dans le but d’empêcher que la construction d’aérodromes porte atteinte à notre environnement. " La Loi sur la qualité de l'environnement au Québec doit être respectée!

Pétition E-852

" Nous, soussignés, Citoyennes et Citoyens du Québec, prions le Gouvernement du Canada de respecter les lois québécoises, les choix de la population du Québec et de revoir sa décision afin d’empêcher la construction de l'aérodrome; d’amender la loi fédérale afin que tout projet d’aérodrome au Québec soit soumis à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement au Québec; de rendre le processus de consultation transparent et indépendant des promoteurs. "

Pour signer la pétition en ligne E-852 sur le sujet des aérodromes : https://petitions.parl.gc.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-852

Le principe des 3RV

Angela Guentert, chargée de projets en environnement à la municipalité de Sainte-Émélie-de-l'Énergie, a eu l’opportunité d’aller visiter le Centre de tri de Joliette, là où se rendent l’ensemble des matières que l’on dépose dans le bac bleu. Elle fut ébahie de constater l’ampleur et l’organisation du Centre et enthousiasmée d’en apprendre davantage sur la bonne gestion des matières résiduelles. Par exemple, saviez‐vous que ce ne sont pas vos taxes municipales qui financent la collecte sélective, mais bien plus de 3 000 entreprises mettant des contenants, des emballages et des imprimés sur le marché québécois qui paient une contribution auprès de Éco Entreprises Québec (ÉEQ)?  

Et le polystyrène, on le met à la poubelle ou dans le bac bleu? Suite à sa visite, Angela Guentert explique que « bien qu’il soit techniquement recyclable, le manque de débouchés, la faible densité de la matière ainsi que les coûts de transport, de tri et de conditionnement sont des facteurs qui expliquent qu’il est pour le moment rejeté du centre de tri et destiné à l’enfouissement. Effectivement, il n’y a pas à l’heure actuelle, au Québec, d’installations de recyclage du polystyrène postconsommation. Par contre, malgré que la matière soit rejetée du centre de tri, une approche veut que si comme citoyen nous déposons nos matières en polystyrène dans le bac bleu, l’offre augmentera, donc cela pourrait rentabiliser la construction d’une installation de recyclage pour cette matière au Québec. C’est le principe de l’offre et de la demande! »

Pour lire le document récapitulatif qu'Angela a produit suite à sa visite : http://www.ste-emelie-de-lenergie.qc.ca/documents/?id=323#contn  

Le CREL en ACTION!

Pour une agriculture durable et performante!

L’agriculture d’aujourd’hui représente un défi de taille et la recherche de nouveau système de production améliorant la santé des sols demeure une priorité. C’est pourquoi, une quarantaine de personnes ont assisté récemment à la conférence très intéressante et instructive organisée par le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) et ses partenaires. Intitulée « Semis direct sur couverture végétale permanente » et animée par Louis Pérusse, conférencier et fondateur de SCV Agrologie, cette conférence a permis de mieux saisir la méthode SCV, ainsi que ses techniques d’agriculture de conservation reconnues comme aptes à ouvrir les voies de systèmes de cultures très performants et véritablement durables à faible niveau d’intrants chimiques.

Pour plus d'informations sur le sujet :
http://fichiers.crelanaudiere.ca/Communiqu%C3%A9_SCV-13f%C3%A9vrier2017.pdf

Le CREL en ACTION!

Nous, Lanaudière

Nous, Lanaudière se veut un groupement qui a pris naissance suite à une réflexion sur la gouvernance régionale  entreprise depuis mars 2015 dans Lanaudière par différentes organisations régionales. Le Conseil régional de l'environnement de Lanaudière (CREL) y est impliqué activement depuis sa création. La directrice du CREL, Vicky Violette, poursuit son implication au sein de Nous, Lanaudière cette année en tant que seule représentante du secteur Environnement pour le G15. Au nom du CREL, la chargée de projet en communication, Isabelle Padula, collabore également à différents besoins en communication de l'organisation. Pour découvrir Nous, Lanaudière et suivre leurs actualités, devenez membre de leur page Facebook au https://www.facebook.com/NousLanaudiere/

Le CREL en ACTION!

Le projet SCORE

Le projet SCORE est un service d’accompagnement pour la gestion des matières résiduelles dans les ICI qui prend la forme d'un coffre à outils contenant plus d’une soixantaine d’actions, de mesures ou de bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles dans différentes catégories. Le CREL est appelé à expérimenter cet outil auprès de cinq ICI (industries, commerces et institutions) de la région. Ce projet pilote représente une opportunité intéressante et profitable pour les ICI participants, ainsi que pour les conseils régionaux en environnement. Il permettra aux ICI d’avoir accès à un accompagnement personnalisé pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action de gestion des matières résiduelles tout en tirant avantage d’un nouvel outil. 

Le CREL en ACTION!

Covoiturage Lanaudière - J'embarque!

Saviez-vous que dans le Plan d’action régional de la réduction de la consommation de pétrole de Lanaudière, le covoiturage figure comme l’action la plus facile à implanter à court terme? De plus, le covoiturage est mentionné comme action à réaliser dans plusieurs Politiques familiales des municipalités et des MRC lanaudoises. C'est pourquoi le CREL réalise une initiative intitulée Covoiturage Lanaudière - J'embarque!. Dans le cadre de ce projet, les citoyens seront dirigés vers le même site de covoiturage et une promotion à grande échelle sera effectuée. Le but est d'augmenter le nombre de jumelages possibles entre conducteurs et passagers et de rendre l'adoption du comportement accessible. La campagne de promotion du projet inclura, non seulement le covoiturage, mais également les autres modes de transports offerts par les MRC. Ces dernières ont exprimé un besoin important de mieux faire connaitre les services de Taxibus et les nouveaux horaires d'autobus, mieux adaptés à leur clientèle. Afin de faciliter l'adoption par les citoyens des transports alternatifs à l’auto solo, une plateforme Web recensera les options possibles à l’échelle de toute la région de Lanaudière.

Le projet ne pourrait avoir lieu sans la participation de nos nombreux partenaires soit les six MRC de la région (D’Autray, Joliette, Matawinie, Montcalm, L’Assomption, Les Moulins),  les municipalités suivantes : Joliette, Lanoraie, Lavaltrie, Mandeville, Mascouche, Notre-Dame-de-Lourdes, Rawdon, Repentigny, Saint-Calixte, Saint-Charles-Borromée, Saint-Cuthbert, Saint-Didace, Saint-Félix-de-Valois, Saint-Jacques, Saint-Paul, Saint-Roch-de-l’Achigan, Saint-Thomas, Sainte-Élisabeth, Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Sainte-Julienne et l’entreprise Covoiturage.ca.

Ce projet est financé par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Il a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec.

Le bon coup d'un-e de nos partenaires!

Un geste concret pour la protection des milieux naturels

En automne dernier, les Entreprises François Dodon, de Saint-Calixte ont donné un terrain de 18 hectares à la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL). « Par ce don, un autre milieu est désormais protégé à perpétuité, a indiqué monsieur François Dodon. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer, par un geste très concret, à la préservation de l’environnement dans Lanaudière. »

« Les milieux naturels disparaissent rapidement, a pour sa part mentionné monsieur Gaétan Morin, maire de Sainte-Marcelline-de-Kildare et fiduciaire de la FCEL. Il est important d’agir maintenant pour conserver une proportion significative de tels milieux dans la région, et ce, pour le bénéfice de tous les citoyens. »

« Le terrain offert par monsieur Dodon à la Fiducie est un milieu humide de haute valeur écologique qui abrite une belle biodiversité » a quant à lui précisé Réjean Dumas, biologiste et également fiduciaire au sein de la FCEL. Il s’agit d’un bel ajout au patrimoine déjà protégé par la Fiducie dans Lanaudière. »

Le CREL salue cette initiative!

Extraits issus de ces articles : 

Journal l'Express Montcalm : 
http://www.lexpressmontcalm.com/actualites/societe/2016/10/13/un-beau-cadeau-dont-il-faudra-prendre-bien-soin.html

Journal de Joliette : 
http://www.lejournaldejoliette.ca/actualites/societe/301149/les-entreprises-francois-dodon-cedent-un-terrain-a-la-fiducie-de-conservation-des-ecosystemes-de-lanaudiere

Coup de coeur!

Une série d'entrevues Le CREL d'hier à aujourd'hui a récemment été réalisée par Isabelle Padula, agente de communication au CREL, en compagnie des trois personnes qui ont assuré la direction générale du CREL depuis sa fondation. Que d’anecdotes, de souvenirs, de projets et d’histoires!  Rappelons que le CREL a été fondé le 20 mars 1991 par Pierre Sallafranque, Marcel Lanctôt, Nicole Coulombe, Louise Tétreault, Michel Lambert et Gaétan Bayeur. C’est Michel Lambert qui, de 1991 à 1997, en a été le premier directeur général. Pour voir cette 1ère entrevue, cliquez https://youtu.be/RLC95XclJao .

Gagnants-es des paniers-cadeaux!

Des paniers-cadeaux ont été tirés lors du souper de Noël du CREL qui réunissait employées et membres du conseil d'administration. En fait, tout au long de 2016, parmi les membres actuels - nouveaux et anciens - du Conseil régional en environnement de Lanaudière (CREL), des paniers contenants des produits du terroir ont été tirés. Les trois gagnants-es 2016 ont donc été :
- MRC Matawinie
- Cégep régional de Lanaudière
- Mario Laquerre

De plus, un panier-cadeau a été offert à notre porte-parole, monsieur Guillaume Tremblay, maire de la Ville de Mascouche. Grand merci au Marché de solidarité régionale de Brandon et au Marché d'alimentation écoresponsable À Saveurs Locales de Joliette pour cette gracieuseté! 

Devenez membre du CREL!

MERCI à vous d'être abonné-e à ce Bulletin Le CREL vous informe!. Avez-vous également pensé devenir membre du CREL? Que vous soyez un individu ou une organisation, vous pouvez devenir membre en ligne au : www.crelanaudiere.ca/Membres/devenir-membre.

Tous droits réservés © 2017 - Conseil régional de l'environnement de Lanaudière (CREL)
Vous recevez cette infolettre car vous êtes membre ou partenaire du CREL!
Pour se désabonner de cette infolettre: crel@crelanaudiere.ca ou 450 756-0186.
CREL · 365, rue Saint-Louis · C.P. 658 · Joliette, Qc J6E 7N3 · Canada 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
CREL · 365, rue Saint-Louis · C.P. 658 · Joliette, Qc J6E 7N3 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp