Copy
Cannes Public

S02E27 : Cannes 2018, on a tout prévu !

Jeudi dernier, le Festival de Cannes a dévoilé sa Sélection Officielle 2018, avant d'être imité par l'ACID, la Semaine de la critique et la Quinzaine des Réalisateurs...

On ne sait pour le moment pas grand chose des films que nous découvrirons en mai et, plutôt que de se gâcher le plaisir de la découverte en allant glaner les infos sur le net, nous avons tenté d'imaginer les synopsis des films de la Compétition sur la seule base des titres et de ce qu’on sait des cinéastes sélectionnés (en plus des rares infos lâchées par Thierry Frémaux lors de l'annonce).

On n'est peut-être parfois pas si loin de la réalité et on tâchera de le vérifier dans quelques semaines. Comme l'année dernière, donc, Calmos sera à Cannes, dans un format et une régularité un peu différente, mais toujours dans le même état d'esprit. Il y aura de l'info, des critiques, des blagues, des jeux, des anecdotes historiques et puis, promis, quelques concepts à la con dont on a le secret...

Le film de la semaine

Chaque semaine, notre avis, un peu détaillé sur un nouveau film à l'affiche...

Place Publique, d'Agnès Jaoui – 1h38 • Quelque chose a changé dans le cinéma d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, quelque chose que l'on voyait déjà poindre dans leurs derniers rôles en tant que comédiens, l'une dans Aurore, l'autre dans Le Sens de la fête. Et ce quelque chose, c'est leur propre vieillissement. Leur nouveau film, Place Publique, ne parle que de cela. Jean-Pierre Bacri y incarne un animateur ringard poussé vers la sortie, terrorisé de voir peu à peu la lumière s'éteindre autour de lui. Plus amer que drôle, le film tient moins de la peinture sociétale féroce, à laquelle on avait été habitué chez Agnès Jaoui, que du constat d'un échec. Le duo de scénaristes constate sa rupture avec son époque, représentée par le règne du politiquement incorrect, le recours systématique aux smartphones ou le succès jugé usurpé de célébrités issues de la génération Internet. Ce n'est que par bribes que la grâce de leur écriture revient, au détour d'une situation burlesque ou d'une punchline de Jean-Pierre Bacri, plus aigri que jamais. Peut-être faut-il donc se résoudre à l'inévitable : le duo Jaoui-Bacri vieillit, et son cinéma aussi.

Le reste en bref

Le reste des sorties de la semaine avec nos résumés approximatifs...


🇫🇷Love addict, de Frank Bellocq – 1h33
Toujours dans les bons coups, Kev Adams interprète le fils spirituel de Weinstein et DSK dans une comédie familiale.

🇫🇷Larguées, d'Éloïse Lang – 1h32
On a strictement rien trouvé à dire sur ce film avec Miou-Miou si ce n'est qu'il y a un jumpcut bizarre dans la bande-annonce.

🇪🇸Escobar, de Fernando León de Aranoa – 2h03
3 films, 1 téléfilm et 1 série en 4 ans, c'est un peu cliché mais il faut croire que les producteurs s'intéressent au sujet !

🇺🇸Game Night, de Jonathan Goldstein et John Francis Daley – 1h39
Il y a 16 ans d’écart entre John Francis Daley (qui jouait le petit Sam dans Freaks and Geeks) et son coréalisateur Jonathan Goldstein. Reste à savoir qui a eu l’idée de faire un film sur Rachel McAdams qui joue au Cluedo...

🇺🇸Strangers: Prey at Night, de Johannes Roberts – 1h25
Une famille se fait massacrer dans un camping sur des tubes pop des années 1980, la double peine.

🇬🇧Jersey Affair, de Michael Pearce – 1h47
Ça a quand même l'air plus soft qu'à l'époque sur MTV...

🇫🇷Mes Provinciales, de Jean-Paul Civeyrac – 2h17
Non, le cinéma français qui fume des clopes dans des chambres de bonnes n'est pas mort. Rep a sa Netflix !

🇳🇴Sonate pour Roos, de Boudewijn Koole – 1h32
À en croire le titre, il pourrait s'agir de l'adaptation cinématographique norvégienne de Tu m'oublieras.

🇺🇸My Wonder Women, d'Angela Robinson – 1h48
Le biopic de Charles Moulton, psychologue polyamoureux, inventeur du détecteur de mensonges et créateur de Wonder Woman.

Un plan parfait

Chaque semaine, un plan sélectionné par David, pour le plaisir des yeux...

L'Évadé d'Alcatraz, de Don Siegel • 1979

Il dit qu'il voit pas le rapport

Et pourtant il y a un lien (et même plusieurs). Le meilleur de l'Internet cinéphile à portée de clic :


- Une passionante analyse vidéo (en anglais) de l'usage des films par la culture des mèmes sur les réseaux sociaux...

- Le facteur de Franck Gastambide est très gentil.

- Une sympathique vidéo dans les coulisses du tournage de Pour une poignée de dollars...

- Quand Robert Duvall faisait le prompteur pour Brando sur le tournage du Parrain...

- Au fait, à quoi servent les logos au début des films ?

- Si Avengers était sorti dans les années 90...

- Un très bon compte à suivre sur Twitter ou Instagram qui synchronise des scènes de film avec le texte du script.

Tombé du grenier

Qu'est-ce que c'est ? Une archive sympa qui nous rajeunit pas...

En 1990, Spike Lee présente sur PBS – la télévision publique américaine – un show d'une heure de rhythm & blues entièrement A cappella. Six performances de groupes spécialistes du genre qu'on retrouve aujourd'hui sur Youtube. Attention, le truc est une drogue !

La BO de la semaine

Tous les jeudis, Hugo fait plaisir à vos oreilles avec une BO de son choix...

🎶 Tenue de soirée (Bertrand Blier, 1986)
Bande originale de Serge Gainsbourg
En marge de sa monumentale carrière d'auteur-compositeur-interprète, Serge Gainsbourg a signé une cinquantaine de bandes originales, notamment pour ses propres films mais aussi pour ceux des autres. En 1986, vingt ans après l'avoir employé pour son premier long-métrage Si j'étais un espion, Bertrand Blier le sollicite à nouveau pour Tenue de soirée, romance homosexuelle qui vaudra à Michel Blanc un prix d'interprétation à Cannes. Si la tonalité générale de l'album rejoint l'atmosphère plutôt sombre du film, certains titres comme Travelling ou Entrave respirent un curieux optimisme, comme pour rappeler qu'ici, il est avant tout question d'amour.
 Écouter sur Youtube

Le trois en un

On vous quitte avec ça, réponses dans une semaine...

Il s'agit de retrouver le titre des trois films entremêlés dans l'image ci-dessus.
Cliquez sur l'image pour donner votre réponse et vous mesurer aux autres abonnés Calmos.
---
Retrouvez le classement des abonnés Calmos et les solutions des semaines précédentes....

À jeudi prochain, si vous le voulez bien...
Copyright © 2018 Tous droits réservés, tout ça, tout ça.
La newsletter cinéma qui envoie du pâté à un rythme raisonnablement hebdomadaire.

Si vous aimez cette newsletter, n'hésitez surtout pas à la transférer à vos amis qui pourront partager ce bonheur hebdomadaire en s'inscrivant sur Calmos.net 

ArchivesPréférences / Se désabonner