Copy
Cannes 2018, Tout le monde le sait.

#01 : Ouverture sur l'ancien monde

Nous revoici à Cannes pour la 71ème édition du Festival. Une édition charnière, pourrait-on dire en se retenant d'imiter Bernard Laporte...

Que l'on évoque son conflit ouvert avec Netflix, les conséquences de l'affaire Weinstein, la phobie des selfies ou les 50 ans qui peuvent séparer deux cinéastes de la Sélection Officielle comme Jean-Luc Godard et Wanuri Kahiu, il semble clair que Cannes se situe, cette année, à la bascule entre deux mondes. Reste à savoir si le festival n'est pas, de fait, trop ancré dans l'ancien.

Penser son avenir ne consiste pas pour autant à un hasardeux bond en avant. Ainsi, des mesures, même anecdotiques, venant bouleverser les habitudes, comme décaler l'ouverture au mardi (et par conséquent la clôture au samedi), ou refaire des séances de gala les véritables premières mondiales peuvent contribuer à redonner le prestige essentiel à cet événement.

Quoi qu'il en soit, le Festival de Cannes rayonne avant tout par, et pour, le cinéma. Ce seront donc les films qui nous diront, en premier lieu, ce que vaut le millésime, et ça commence, tout le monde le sait, dès ce soir avec Everybody Knows d'Asghar Farhadi.

Les films de Cannes qu'on attend

Les résumés approximatifs de nos attentes pour cette édition 2018...


🇰🇪Rafiki, de Wanuri Kahiu • 1h22 (Un Certain Regard)
Non il ne s'agit pas du biopic du singe du Roi Lion, mais du tout premier film kenyan sélectionné à Cannes. Sur le papier, une sorte de Roméo & Juliette lesbien et fluo qui donne plutôt envie.

🇫🇷Le Livre d'image, de Jean-Luc Godard • 1h25 (Compétition)
Vaillant funambule qui marche depuis plus de 50 ans sur le fil de l'escroquerie cinématographique, Jean-Luc est de retour pour notre plus grand plaisir. On peut lui faire confiance pour placer quelques jeux de mots foireux en surimpression tout en trouvant le moyen de finir par nous éblouir au détour d'un plan.

🇨🇳Les Éternels, de Jia Zhang-ke • 2h21 (Compétition)
Au sommet depuis quelques films, on se dit tout simplement que si Jia est à son niveau il sera difficile de lui contester ce bel objet brillant qui rendrait vachement bien à côté de son Lion d'Or.

🇫🇷Le Grand Bain, de Gilles Lellouche • 2h02 (Hors Compétition)
Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde et Philippe Katerine qui font de la natation synchronisée, que voulez-vous qu'on vous dise de plus ?

🇺🇸Blackkklansman, de Spike Lee • 2h08 (Compétition)
Depuis qu'on a réalisé que le véritable pitch du film correspondait à peu près exactement à celui qu'on avait imaginé au sortir de la conférence de presse, on se dit qu'on ne pouvait pas rêver mieux pour un retour en grâce du réalisateur de Do the Right Thing et de La 25ème heure.

🇫🇷Climax, de Gaspar Noé • 1h35 (Quinzaine des réalisateurs)
Il nous avait un peu perdu avec son film de boules autocentré, mais on sait que Gaspar a de la ressource, comme en témoigne ce tweet de Vincent Maraval, qui, avouons-le, met l'eau à la bouche.

🇩🇰The House that Jack built, de Lars von Trier • 2h35 (Hors Compétition)
Lars Von Trier a présenté ce film de serial killer à la fibre artistique comme le plus brutal de sa carrière. Du coup on repense un instant à ce qui arrive à Willem Dafoe dans Antichrist et on a mal un peu partout.

🇫🇷Cinq et la peau, de Pierre Rissient • 1h35 (Cannes Classics)
Très vexé dans notre cinéphilie de n'avoir aucune anecdote perso avec Pierre Rissient à partager sur les réseaux sociaux on ira peut-être faire semblant de l'avoir bien connu à la projection de son film à Cannes Classics qui s'annonce pleine d'émotion.

Un plan palmé

La Leçon de piano, de Jane Campion • Palme d'or 1993

Les films de Cannes qu'on n'attend pas

Les résumés très approximatifs des films qu'on n'attend pas vraiment cette année... 


🇺🇸Solo: A Star Wars Story, de Ron Howard • 2h15 (Hors Compétition)
Mais oui, pendant qu'on y est, faisons-ça, confions les rênes d'un spin-off de Star Wars au réalisateur de Da Vinci Code.

🇫🇷Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré • 2h12 (Compétition)
Est-ce qu'on a vraiment choisi de traverser la France et de dormir quinze jours à deux dans un lit queen-size pour voir un film de Christophe Honoré qui sort la même semaine à l'UGC ?

🇰🇷Burning, de Lee Chang-Dong • 2h28 (Compétition)
Souvenirs émus de notre première fois à Cannes, en 2010, et d'une longue séquence où une sexagénaire fait la toilette à un vieillard semblant avoir le double de son âge.

🇹🇷Le Poirier sauvage, de Nuri Bilge Ceylan • 3h10 (Compétition)
Projeté en fin de festival, le nouveau film du réalisateur de Winter Sleep (Palme d'or 2014) devrait malheureusement priver ce cher Pierre Murat de cinq minutes de bonheur total.

L'anecdote qui tue

Une magnifique anecdote cannoise, pour vous aider à briller en société...

 
Jeanne Moreau, Présidente du Jury en 1975, prend son rôle très à coeur, élaborant un planning très strict. Elle demande à tous les membres du jury d’aller voir les films ensemble, à la première séance de 8 h 30, après quoi elle s’isole à son hôtel pour noter ses impressions sur le film qu’elle vient de voir. Même routine l’après-midi : projection à 14 h 45, retour à l’hôtel, prise de notes, puis, dit-elle : « je prends un bain, si j’y arrive ». Le soir, elle sèche les soirées de gala pour être en forme le lendemain, et surtout pour que « le spectacle soit sur l’écran et pas dans la salle ». Cette ardeur à la tâche est probablement l’une des raisons qui incitèrent les organisateurs à lui donner une seconde fois la présidence en 1995. Cette dérogation n’avait été accordée à personne depuis 1959, et, jusqu’à aujourd’hui, ne s’est jamais reproduite.

Les jeux énervants

Tous les jours des jeux qui rendent fou pour bien vous énerver...

Cette année, Calmos vous propose de jouer avec les films du Festival de Cannes.
Pour chaque long métrage en compétition, une énigme associée, comme celle ci-dessus,
relative au film d'Asghar Farhadi présenté en ouverture.
---
La newsletter n'est pas quotidienne, mais les jeux le seront. Notez que les énigmes peuvent apparaître à tout moment dans la journée de la présentation officielle du film concerné.
---
Une fois l’énigme résolue, maximisez vos points en le faisant savoir sur les réseaux sociaux.
En effet, plus le nombre de participants ayant tenté de résoudre l’énigme est grand, plus celle-ci rapportera de points.

À vendredi 11 pour la prochaine !
Copyright © 2018 Tous droits réservés, tout ça, tout ça.
La newsletter cinéma qui envoie du pâté à un rythme raisonnablement hebdomadaire.

Si vous aimez cette newsletter, n'hésitez surtout pas
à la transférer à vos amis qui pourront partager votre bonheur en s'inscrivant sur Calmos.net 

ArchivesPréférences / Se désabonner

Email Marketing Powered by Mailchimp