Copy
·−−· ·− ·−·· −− · 

#04 : Et soudain, Bong Joon Ho !

La plus grosse journée de Cannes 2019 vient de s'écouler avec la présentation de deux films extrêmement attendus : Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino et Parasite de Bong Joon Ho...

À quatre jours du palmarès, le suspense est maintenant à son comble concernant la compétition puisque la majorité des favoris ont désormais été présentés. Si le film de Tarantino a reçu un accueil relativement mitigé entraînant, après la forte hausse des dernières heures, une chute de son cours sur Calmos Trading, les premiers retours concernant Parasite devraient booster la côte du Coréen cité parmi les favoris depuis l'annonce de la sélection.

Tout reste toutefois encore à jouer puisque six candidats à la Palme doivent encore être présentés d'ici la fin du festival. Matthias et Maxime de Xavier Dolan (qui a été primé lors de ses deux venues en compétition) et Mektoub My Love : Intermezzo d'Abdellatif Kechiche (de retour après sa Palme d'or) ont notamment de solides chances de figurer dans les lauréats du jury d'Alejandro González Iñárritu.

Jusqu'au bout tout reste possible...

🤓 Les films de Cannes qu'on a vus

Nos résumés approximatifs des films vus au cours de cette édition 2019...


🇧🇪Le Jeune Ahmed, de Jean-Pierre et Luc Dardenne • 1h24 (Compétition)
Tout petit Dardenne pas mal fagoté, mais qui peine à trouver sa conclusion.

🇺🇸Frankie, de Ira Sachs • 1h38 (Compétition)
Isabelle Huppert campe une actrice célèbre qui rassemble sa famille au Portugal pour les préparer à sa mort. Ça ressemble assez exactement à ce que vous pouvez imaginer...

🇺🇸Once Upon a Time in Hollywood, de Quentin Tarantino • 2h41 (Compétition)
Tarantino, dans son jardin, construit un film tendre et évident. Un pansement nostalgique pour guérir le cinéma du présent et le venger de son histoire.

🇰🇷Parasite, de Bong Joon Ho • 2h12 (Compétition)
Prodigieux thriller familial, drôle et émouvant qu'on pourrait tenter de situer quelque part entre Une affaire de famille, Locataires et (plus récemment) Us, tout en étant bien supérieur à tout ça...

🇬🇧Diego Maradona, de Asif Kapadia • 2h10 (Hors compétition)
Un documentaire qu’on conseillera plutôt aux non-footeux qui souhaiteraient comprendre le mythe Maradona. Les connaisseurs n’apprendront pas grand chose.

🇫🇷Chambre 212, de Christophe Honoré • 1h30 (Un Certain Regard)
Un film qui donne l’impression d’être enfermé 1h30 dans un ascenseur avec Christophe Honoré. Faut aimer.

🇫🇷La Belle Époque, de Nicolas Bedos • 1h55 (Hors compétition)
Un film qui donne l’impression d’être enfermé 2h dans un ascenseur avec Nicolas Bedos. Faut vraiment aimer.

🇮🇹La Fameuse Invasion des ours en Sicile, de Lorenzo Mattotti • 1h22 (Un Certain Regard)
Très joli petit film d’animation pour enfants qui risque toutefois de faire faire des cauchemars à DiCaprio.

🇫🇷Une fille facile, de Rebecca Zlotowski • 1h32 (Quinzaine)
Un film un peu facile sur une jeune femme aventureuse (Zahia) et sa cousine impressionnable.

🇺🇸Red 11, de Robert Rodriguez • 1h17 (Quinzaine des Réalisateurs)
Un film de SF initialement destiné à illustrer une masterclass sur le thème « faire un film avec 7000 $ de budget », qui prouve bien que faire un film de SF convaincant avec 7000 $ de budget, c'est quand même assez tendu.

😵 Les films de Cannes qu'on n'a pas vus

Nos résumés très approximatifs des autres films projetés au festival...


🇲🇽Chicuarotes, de Gael García Bernal • 1h35 (Séance spéciale)
L'histoire de deux clowns pas marrants, a priori tout ce qu'il y a de plus normal donc, sauf que ceux-là braquent leurs spectateurs.

🇧🇷La Vie invisible d'Eurídice Guismão, de Karim Aïnouz • 2h19 (UCR)
C'est justement parce qu'elle est invisible qu'on ne l'a pas vue.

🇫🇷Perdrix, de Erwan Le Duc • 1h42 (Quinzaine des Réalisateurs)
L'occasion rare de vous faire écouter cette comptine de Pinpin et Lili

🇦🇹Lillian, de Andreas Horwath • 2h08 (Quinzaine des Réalisateurs)
Après avoir échoué dans le porno en découvrant qu'il fallait coucher pour le job, un jeune femme traverse les US à pied pour rentrer chez elle en Russie. Elle comprend vraiment rien, ou alors c'est nous...

🇫🇮Dogs don't Wear Pants, de J. Valkeapää • 1h46 (Quinzaine)
Franchement si, c'est possible. Faut juste avoir les moyens.

🇬🇹Our Mothers, de César Díaz • 1h18 (Semaine de la Critique)
Comme son nom l'indique, l'histoire d'un mec qui essaie de retrouver son père.

🎬 Loser magnifique

C'est pas parce qu'un film repart de Cannes bredouille qu'il est mauvais, la preuve...

Simple men, d'Hal Hartley (Cannes 1992) • Le troisième film d'Hal Hartley n'avait pas eu les honneurs du Jury de Gérard Depardieu, peu sensible à Sonic Youth et davantage séduit par Robert Altman et Billie August...

⛱ Liens trouvés sur la Croisette...

Une sélection de liens de trucs vus ci et là autour du Festival de Cannes !


- C'est officiel, le Kechiche ne fera donc finalement que 3h28.

- L'intégralité de l'équipe de Calmos était dans cet épisode du podcast NoCiné Spécial Cannes 2019.

- Coup de fatigue, l'actrice (et membre du Jury) Elle Fanning, se serait évanouie lors d'une soirée.

- Terrence Malick a serré la main de Pedro Almodóvar. 

- Les réalisateurs cannois sont vraiment traumatisés par les spoilers cette année...

- On pouvait compter sur Céline Sciamma pour offrir une conférence de presse 100% féminine.

- Une sélection de films de Cannes 2019 sont à retrouver du 24 au 26 mai dans plusieurs grandes villes de France grâce aux Cinémas Pathé Gaumont, partenaires de cette newsletter.

🎧 Cannes au casque

Retrouvez dans chaque numéro une playlist concoctée par La BO du Jour...

Depuis bientôt dix ans Dolan ambiance les soirées cannoises. Sélectionné pour la première fois à la Quinzaine en 2009, le cinéaste québécois profite de chaque nouveau film pour partager trouvailles de son cru et réhabilitations de standards francophones oubliés ou à des tubes pop mésestimés.
 Écouter sur Spotify
Rendez-vous samedi 25 pour la fin de nos aventures cannoises...
Copyright © 2019 Tous droits réservés, tout ça, tout ça.
La newsletter cinéma qui envoie du pâté à un rythme raisonnablement hebdomadaire.

Si vous aimez cette newsletter, n'hésitez surtout pas à la transférer à vos amis qui pourront partager ce bonheur hebdomadaire en s'inscrivant sur Calmos.net 

ArchivesPréférences / Se désabonner