Copy

Salut à toutes !

Tout d'abord, on souhaite la bienvenue à toutes les nouvelles abonnées, merci d'être toujours plus nombreuses à nous suivre. Plus que jamais après (même si c'est loin d'être terminé) cette affaire de Ligue du Lol, il est nécessaire de donner la visibilité que les femmes méritent, de démanteler tous les espaces de domination et d'encourager la sororité ! Courage à toutes, la bagarre continue !

Notre playlist Spotify est à jour ! 30 artistes géniales à découvrir ce mois ci (l'archive est ici).

Bonne lecture, prenez soin de vous et n'hésitez pas à venir nous faire coucou sur twitter ou par mail et si le coeur (surtout la bourse) vous en dit, à nous soutenir sur Tipeee ! 

 

Elisa Rojas

Avocate et militante, Elisa a créé avec d'autres personnes directement concernées par le handicap le Collectif Lutte et Handicaps pour l'Egalité et l'Emancipation (CLHEE). Ce collectif lutte contre le validisme et les comportements infantilisants/ condescendants auxquels font face quotidiennement les personnes en situation de handicap. Elisa n'y va pas par 4 chemins : que ce soit pour rire des pseudo-tentatives d'accessibilité des villes/entreprises, de l'hypocrisie du mot inclusion, ou encore la marche arrière à 130km/h du gouvernement. Elle livre sur Twitter une analyse sans concession de ce qu'est la réalité des personnes en situation de handicap mais surtout donne les clés pour changer les choses efficacement.

On vous recommande son interview pour Glamour ou entre deux punchlines elle démolit un paquet de stéréotypes. Et rendez-vous service, suivez-la sur Twitter !


Crédit photo : glamourparis.com
 
Portrait de Valérie Rey Robert, sa main droite est sous son menton, elle regarde au loin

Valérie Rey-Robert

Vous la connaissez sans doute sous le pseudo Crêpe Georgette. Pédagogue à balles réelles, Valérie n'est pas là pour plaisanter (parfois si) : modératrice depuis 20 ans, féministe depuis plus, Valérie connait internet comme sa poche et surtout les mécanismes de harcèlement et violences sexistes. Sur son blog Valérie décrypte ces processus, pourquoi les femmes ont toujours tort, pourquoi les hommes s'en sortent toujours, comment les hommes sont protégés et les femmes exposées (petit moment fan girls, son blog est super important pour nous, merci Valérie). 

Le 21 février, Valérie sort un essai appelé Une culture du viol à la française dans lequel elle aborde les violences sexuelles en France et leurs spécificités, ce "droit à la séduction" que l'on retrouve dans toutes les affaires, ces "c'est comme ça en France". Un livre à ne pas rater, à lire, discuter et prêter.


Crédit photo : Yann Levi
 
Si vous êtes amatrices de polars mais que le rôle du flic abimé par la vie vous fatigue, alors on vous recommande Les hordes invisibles et Les Ravagé(e)s écrits par Louise Mey. Les polars suivent le personnage d'Alex, une femme qui bosse dans une brigade qui enquête sur les crimes et délits sexuels. Chaque tome se concentre sur une longue enquête, avec d'autres sous intrigues qui viennent se greffer et toute une galerie de personnages qui évoluent autour d'elle. Ces polars ne sont pas que 100% fictifs, toutes les statistiques sur les violences sexuelles sont vraies.(le 3e tome est en cours d'écriture).
Portrait de Carol-Ann, elle tient une bière dans sa main et regarde son chien assis à côté d'elle

Hoppy Hours

Hoppy Hours est un blog qui parle de bières artisanales françaises. C'est Carol-Ann qui l'a créé il y a deux ans, on y trouve des reviews, des billets d'humeur et plein d'infos relatives au milieu brassicole. Sous le nom de Hoppy Hours, elle organise aussi des dégustations, des conférences et propose sur Airbnb Experiences des visites de brasseries et de bars parisiens. Sur son blog et sur son compte twitter, Hoppy Hours dénonce régulièrement le sexisme hyper présent dans ce milieu tellement masculin (nom de bières et étiquettes sexistes).

Carol-Ann a également ouvert un site d'offres d'emploi pour la filière brassicole, brewjob, histoire de mettre en contact brasseurs, cavistes, barmaids et autres professionnel
·les du milieu avec des candidat·es. Elle le dit elle-même : c'est un milieu émergent et il y a beaucoup de choses à faire, alors elle s'amuse.

Crédit photo : Hoppy Hours
 
On salue Marie Robert, suissesse qui, après avoir été sacrée cuisinière de l'année par Gaultmillau, vient de décrocher sa première étoile au guide Michelin pour son restaurant Le Café Suisse, à Bex. Toujours sur le thème de la bouffe, notez qu'un super bouquin vient tout juste de sortir : Cheffes, 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France. Ce guide recense et révèle des cheffes qui exercent partout en France. Et enfin, si vous êtes vegan et parisien-ne, foncez sur Le Guide du Paris Vegan qui sortira le 28 mars, et qui a été rédigé par deux meufs !
Photo de Lizzo en train de chanter sur scène, elle sourit et porte une robe en tulle

Lizzo

Si vous nous suivez sur Twitter, vous savez qu'on vous bassine avec Lizzo depuis des semaines. Chanteuse, rappeuse, danseuse et bête de scène Lizzo, est LA nouvelle sensation musicale aux USA (et en Europe bientôt c'est obligé). Lizzo n'est pas toute nouvelle : elle sort en avril son 3ème (troisième) album qui s'annonce un concentré de tubes et d'hymne à l'amour de soi. Elle le dit elle-même, dans l'industrie de la musique il faut "aimer son corps, avoir confiance en soi et ses capacités, et ne laisser personne vous marcher sur les pieds". Elle ne se décrit pas comme activiste mais plutôt comme une meuf qui veut faire danser les gens avec des messages d'amour de soi, de masturbation (écouter Scuse Me) et de "getting thicker and thicker".

Adorable, merveilleuse, forte et douce, des bop dans tous les sens, regardez le clip de Juice, et passez une excellente journée. 


Crédit photo : Ian Young - nounpusher.com
 
Ambreen Butt est une artiste américaine d'origine pakistanaise. Inspirée par les miniatures perses, elle les réinterprète en utilisant d'autres techniques et matériaux.

Les Dégommeuses

Les Dégommeuses, c'est une association et une équipe de foot majoritairement composée de lesbiennes et de personnes trans. Leur objectif : lutter contre les discriminations dans le sport et par le sport. Dans un milieu qui regorge de clichés sexistes et où les clubs ont un peu trop tendance à mettre en avant des sportives bien conformes aux normes de la féminité (au détriment des lesbiennes, bi, trans et même des femmes hétéros qui ne collent pas au modèle traditionnel de la féminité), l'existence des Dégommeuses est salvatrice.

L'asso veut créer des espaces plus accueillants et favoriser l'inclusion des personnes sans papiers, des demandeuses d'asile et des exilées. Les Dégommeuses organisent aussi régulièrement des partenariat et des échanges avec d'autres associations et équipes de foot partout dans le monde. On applaudit leur boulot pour lutter contre l'invisibilisation des femmes et des minorités sexuelles.


Crédit photo : Teresa Suarez
 


Cette newsletter est écrite/éditée/aimée par Mélissa et Mathilde.

Si vous voulez nous dire bonjour, faire part de vos remarques et suggestions ou carrément nous féliciter : womenwhodostuff@gmail.com. Pour faire un don sur notre Tipeee c'est ici.

Pour voir les éditions précédentes, c'est par ici.

Pour vous désinscrire : unsubscribe from this list.