Copy
NEWSLETTER
Semaine du 15 novembre 2018
Abonnez-vous |  Accéder au site
FOCUS SUR

L’Ordre de Malte réaffirme son ferme engagement dans la lutte contre la traite des êtres humains


26/10/2018. Lors d’un panel à l’ONU, à Genève, l’Ambassadeur Veuthey met en lumière l’action de l’Ordre.

Lors de la journée européenne de lutte contre la traite des êtres humains, le 18 octobre, la Mission de l’Ordre de Malte auprès des Nations Unies à Genève a organisé un panel sur les moyens d’améliorer les mesures de lutte contre la traite des êtres humains. L’événement a mis en lumière la nécessité primordiale de sensibiliser le public à l’esclavage moderne et de renforcer la collaboration entre les gouvernements, les organisations internationales et la société civile afin de protéger et réhabiliter les victimes.

Parmi les participants à la table ronde figuraient des représentants des Nations Unies, de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe, de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et de Caritas International. Les échanges ont souligné la nécessité de travailler à une approche multiple. Bien que les gouvernements nationaux soient tenus au premier chef de réduire le trafic, ils ne peuvent le faire seuls.

Lire la suite de l'article
Derniers articles mis en ligne

Migrants, l’Europe au désespoir

20/10/2018 sur la chaîne YouTube du magazine Geopolitis Géopolitis est une émission de la RTS - Radio Télévision Suisse et TV5 Monde. Chaque semaine, la rédaction de Géopolitis décode les affaires du monde, en s'entourant des meilleurs experts et observateurs des relations internationales. L’Aquarius interdit de reprendre la mer, la question des migrants divise de plus en plus l’Europe. Avec Vincent Cochetel, envoyé spécial HCR en Méditerranée.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Migrants, l’Europe au désespoir on Facebook Google Plus One Button

Père Pedro : «Les recettes de la fraternité n’ont pas de nationalité»

04/11/2018. Akamasoa, la cité malgache que le prêtre a fondée sur une décharge pour lutter contre la pauvreté, se veut un modèle duplicable, à la portée de tous les États. À 70 ans, Pedro Opeka, figure charismatique de la lutte contre la misère à Madagascar depuis près de trente années - affectueusement appelé «père Pedro» -, fait l'objet d'un hommage à travers La Cité d'espérance du père Pedro , une galerie de portraits signée Pierre Lunel aux Éditions du Rocher. Des personnes rencontrées à Akamasoa, cette ville-association fondée par le prêtre qui reloge et fait travailler 25.000 familles de la célèbre décharge d'Andralanitra, près de Tananarive.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Père Pedro : «Les recettes de la fraternité n’ont pas de nationalité» on Facebook Google Plus One Button

Migrations : la France singulière

09/10/2018. Sur la question migratoire, la France occupe une position singulière, souvent mal perçue dans les débats publics. Alors que certains estiment que notre pays a tourné le dos à l’accueil, d’autres, au contraire, considèrent que trop de personnes entrent en France de manière légale, soit parce qu’elles ont un droit acquis au séjour, en particulier dans le cadre du regroupement familial, soit pour y demander l’asile. Or, en 2015 et 2016, les migrants eux-mêmes portaient sur notre situation économique une appréciation négative que ne contrebalançaient pas les avantages que peut offrir notre pays une fois le statut de réfugié obtenu. C’est pourquoi, lors de leur entrée massive en Europe en 2015, le choix de la France n’a pas été spontanément privilégié.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Migrations : la France singulière on Facebook Google Plus One Button

Nigeria: une autre humanitaire du CICR tuée par Boko Haram

17/10/2018. Une deuxième employée de la Croix-Rouge internationale enlevée par Boko Haram a été tuée par le groupe jihadiste dans le nord-est du Nigeria en l'espace d'un mois, "un acte de cruauté abject", s'est indigné mardi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Trois humanitaires nigérianes avaient été enlevées le 1er mars dans une attaque visant la ville de Rann (extrême nord-est), au cours de laquelle trois autres travailleurs humanitaires et huit soldats nigérians avaient été tués. Deux des femmes kidnappées, Hauwa Liman et Saifura Khorsa, travaillaient pour le CICR. La troisième, Alice Loksha, travaillait pour l'Unicef.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Nigeria: une autre humanitaire du CICR tuée par Boko Haram on Facebook Google Plus One Button

Les biens des Églises de Terre sainte sont-ils menacés ?

28/10/2018. Un projet de loi israélien pourrait permettre d'exproprier les biens immobiliers des institutions religieuses chrétiennes de Jérusalem qui bénéficient d'un statut spécial en vigueur depuis l'époque ottomane. Les chefs des Églises catholique romaine, arménienne et grecque orthodoxe en Terre sainte dénoncent depuis plusieurs mois des tentatives de remise en cause du statut spécial des institutions religieuses chrétiennes de Jérusalem en vigueur depuis l'époque ottomane. Les ecclésiastiques s'inquiètent d'un projet de loi qui pourrait permettre, s'il n'est pas bloqué par le gouvernement israélien, d'exproprier les biens immobiliers des Églises. En février, ils avaient dû batailler pour obtenir l'abandon par la municipalité de la Ville sainte de la taxation de leurs activités commerciales liées au pèlerinage et au tourisme. Un secteur qui permet aux congrégations de s'autofinancer et de venir en aide aux chrétiens d'Orient.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Les biens des Églises de Terre sainte sont-ils menacés ? on Facebook Google Plus One Button

Likouala : la mission de l’Ordre de Malte auprès des Aka à mi-parcours

13/10/2018. Début octobre s’est tenu, au siège de l’Ordre de Malte France à Paris, le colloque « Congo : populations oubliées, l’urgence d’agir ! ». Les allocutions de l’ethnologue Romain Duda, des Prs François Simon et Francis Chaise, directeur de programme lèpre, de l’apicultrice Enora Javaudin et de Vincent Istace, responsable RSE de la Congolaise industrielle du bois, tous intervenants du programme « Amélioration des conditions de vie des populations autochtones de la Likouala », ont permis de faire le bilan à mi-parcours de cette action menée auprès des Pygmées Aka du Congo. En un an et demi, l’Ordre de Malte France a déployé des cliniques et pharmacies mobiles permettant d’assurer les visites périodiques de quatre-vingts villages et quinze mille consultations.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Likouala : la mission de l’Ordre de Malte auprès des Aka à mi-parcours on Facebook Google Plus One Button

Staffan de Mistura a fini par se décourager

17/10/2018. Après quatre ans d’efforts infructueux pour mettre fin à la guerre en Syrie, l’émissaire de l’ONU quittera son poste à la fin novembre. L’ONU a perdu la main face à Moscou. Il avait avalé tant de couleuvres et assisté, impuissant, à tant de carnages que le découragement ne semblait pas avoir prise sur Staffan de Mistura. Mais l’émissaire de l’ONU pour la Syrie a fini par jeter l’éponge. Après quatre ans de vains efforts pour apporter une solution politique à l’inextricable conflit syrien. Devant le Conseil de sécurité de l’ONU à New York, le diplomate italo-suédois âgé de 71 ans a invoqué des «raisons purement personnelles» pour quitter son poste à la fin novembre.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Staffan de Mistura a fini par se décourager on Facebook Google Plus One Button

Aide internationale : entre humanisme et jeux d’influence

16/10/2018. Après le séisme et le tsunami indonésiens, Jakarta semble accepter l'aide étrangère à contrecœur. Souvent accusées d’être les bras désarmés des stratégies d’influence, les ONG peinent à trouver un nouveau modèle. Comment appréhender le jeu politique sous-jacent à l'aide humanitaire ?Alors que le séisme et le tsunami du début du mois d’octobre ont sévèrement touché les îles indonésiennes, causant plus de 2000 décès, Jakarta ne semble accepter l’aide étrangère qu’à contrecœur et n’apprécie visiblement pas de voir les ONG occidentales secourir les populations locales. S’agit-il d’une fierté mal placée ou d’une légitime volonté d’émancipation des états et sociétés civiles du Sud face aux puissances du Nord ?

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Aide internationale : entre humanisme et jeux d’influence on Facebook Google Plus One Button

Le paradoxe de l’engagement américain en Afrique

27/09/2018. Ce n’est peut-être pas un hasard que la petite demi-page consacrée à l’Afrique se trouve tout en bas de la “National Security Strategy” de l’administration Trump. Parmi tous les sujets brûlants de la diplomatie américaine sous le 45e président des États-Unis, les défis de l’Afrique peinent en effet à trouver leur place. Trump et son cabinet semblent, d’une manière générale, très indifférents au continent africain, si ce n’est, le méprisent. Pourtant, les États-Unis restent très engagés envers l’Afrique sur les questions aussi diverses que la lutte contre le SIDA ou la lutte contre le terrorisme. Le leadership américain y reste essentiel, et le pays continue à y jouer un rôle non négligeable, y dépensant des sommes importantes.

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Le paradoxe de l’engagement américain en Afrique on Facebook Google Plus One Button

Migration et développement : trois graves erreurs

20/09/2018. La question de l’explosion démographique de l’Afrique subsaharienne – qui verra sa population plus que doubler d’ici 2050 - croise, dans l’imaginaire européen, celle d’une ruée de migrants se déversant sur les rives du Vieux Continent. Divers travaux scientifiques récents mettent à mal des préjugés sur les migrations qui nourrissent les peurs et font le lit des positions extrêmes. Trois affirmations sont fermement contestées au point de mettre à mal les logiques sécuritaires qui s’infiltrent dans celles du développement et de l’aide. Affirmation 1. L’Europe de 2050 sera peuplée à 25 % d’immigrés subsahariens. Selon l’écrivain-journaliste Stephen Smith (2018), le Vieux Continent comptera 150 à 200 millions d’Afro-Européens dans trente ans. « Un quart des habitants de l’Europe seront " africains " en 2050 », voire « plus de la moitié des moins de trente ans » écrit-il de manière péremptoire (p. 15).

Lire la suite »
 

share on Twitter Like Migration et développement : trois graves erreurs on Facebook Google Plus One Button
Like
Tweeter
+1
Transférer
Copyright © 2018 Fondation de l'ordre de Malte France, Tous droits réservés.
Vous recevez cet email car vous êtes inscrits sur nos liste
Désinscription






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fondation Française de l'ordre de Malte · 42, rue des Volontaires · PARIS 75015 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp