Copy
Infolettre - Janvier 2017

Partons l'année 2017 du bon pied !

Ce mois-ci, vous retrouverez mes principales activités immobilières ainsi que des informations sur le marché immobilier.


Bonne lecture !
10 éléments à considérer avant l'achat d'une maison neuve

 

Acheter une maison neuve n'est pas une mince affaire. Parmi les nombreuses choses à vérifier, nous avons établi un top 10.
 

1. Le choix du terrain

Il est très important de s'assurer que le terrain ne se trouve pas dans une zone à risque. Faire une analyse de sol avant l'achat est donc une bonne idée.
 

2. L'entrepreneur est-il accrédité à la Garantie de construction résidentielle (GCR)?

Bénéficier de la protection de la GCR constitue un net avantage pour un acheteur. Un entrepreneur accrédité à la GCR est habituellement solvable financièrement. La GCR possède aussi une équipe d'inspecteurs qui visitent les chantiers.

- À lire: La nouvelle garantie obligatoire pour les acheteurs de maisons neuves

 

3. Faire une «enquête» sur l'entrepreneur

« Scruter à la loupe» l'entrepreneur est donc une bonne idée. Ex. : vérifier si les voisins qui ont acheté une propriété du même constructeur sont satisfaits, vérifier sur le site de la Régie du bâtiment (RBQ) si l'entrepreneur a fait l'objet d'un arbitrage et vérifier si l'entrepreneur a sa licence de la RBQ 1.1.1 ou 1.1.2. À vérifier également:

  • Depuis combien de temps est-il en affaires, combien de projets réussis a-t-il sur sa feuille de route ? (on peut aller les voir, suggère Me Allard et s’informer auprès des copropriétaires sur la qualité de la construction et du service après-vente).
  • Change-t-il souvent de raison sociale ou a-t-il fait l’objet de poursuites ? Pour le savoir consulter le http://jugements.qc.ca
  • A-t-il fait l’objet de plaintes auprès de l’Office de la protection du consommateur ? On le vérifie au http://opc.gouv.qc.ca
  • Le constructeur est-il enregistré auprès de la Régie du bâtiment du Québec ? On consulte le registre des détenteurs de licence au https://www.rbq.gouv.qc.ca
  • Les documents qu’il nous remet sont-ils clairs ? Est-il facile d’obtenir de l’information ?
  • Le personnel du bureau des ventes est-il ouvert et capable de fournir des réponses précises aux questions que l’on pose ?


4. Vérifier l'insonorisation

Lors de l'achat d'une copropriété, tout occupant souhaite avoir l'assurance que les murs mitoyens et les planchers sont bien insonorisés. Pour cela, il est préférable d'opter pour une construction en béton car ce matériau est un bon insonorisant.

- À lire: Insonorisation: quand le bruit nuit à la qualité de vie!
 

5. Tenir compte de l'isolation

Le futur acheteur doit s'assurer que la propriété est construite en respectant les normes d'isolation les plus élevées. De cette façon, il ne sautera pas au plafond lorsqu'il recevra ces factures de chauffage. Novoclimat 2 ou la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) ont des exigences élevées à ce sujet.

- À lire: L'efficacité énergétique, c'est important

Pour conserver une bonne qualité de l'air dans une maison étanche, l'acheteur doit voir à ce que le ventilateur récupérateur de chaleur (VRC, obligatoire aujourd'hui) soit de bonne qualité et qu'il maintient une bonne qualité de l'air intérieur.
 

6. Des bonnes portes et fenêtres

Il faut s'assurer d'avoir de bonnes portes isolantes et insonorisantes et voir à ce que les fenêtres soient installées selon les règles de l'art (ex. : par l'intérieur plutôt que par l'extérieur), que le cadrage soit bien isolé et calfeutré et que l'intérieur du double vitrage contienne une pellicule à faible émissivité (Low E) qui réduira les pertes thermiques.


7. Quel est le code de construction en vigueur?

Les municipalités sont libres d'appliquer sur leur territoire le code de construction qu'elles désirent. Or, l'usage du code le plus récent devrait correspondre à une meilleure qualité de construction.


8. S'assurer de la qualité des matériaux utilisés

Certains entrepreneurs utilisent des matériaux tape à l'oeil, moins chers, plutôt que des matériaux durables. Il faut être vigilants et vérifier leur qualité et leur durabilité. Par exemple, un comptoir en cuisine en quartz sera plus durable qu'un comptoir en stratifié ou en mélamine, des planchers en bois franc auront aussi une durée plus grande que des planchers flottants.


9. Engager un inspecteur

Pour la durée de la construction, l'acheteur peut engager un inspecteur, de préférence membre d'un ordre professionnel (architecte, ingénieur ou technologue professionnel) car il possède une assurance. Il vérifiera les différentes étapes de la construction et demandera au constructeur de corriger telle chose ou de mettre un isolant plus performant dans les murs, etc.  Le constructeur n'appréciera peut-être pas mais l'acheteur est en droit de le demander

- À lire: Liste d'inspection pour l'extérieur d'une maison neuve


10. Acquérir une propriété certifiée LEED

L'achat d'une propriété certifiée LEED est un peu plus chère (en comparaison avec une propriété ordinaire) mais l'acheteur y gagnera car il habitera dans un bâtiment sain construit avec des matériaux plus durables et il économisera en coûts de chauffage. De plus, il pourrait revendre son bien plus cher.

- À lire: Pour un milieu de vie plus vert



Publié par Stéphane Gagné le 19 janvier 2017 
Dans Guide Habitation Blog

L'article complet ici !

Nouveau sur

le marché !
- Location au 2000 Drummond apt. 204, Montréal (Ville-Marie) -
- Le Roc Fleuri -

Superbe appartement de plus de 1000pc en plein coeur du centre-ville, entièrement meublé et électros inclus. 2 chambres à coucher, cuisine avec comptoir de granit, stationnement inclus, grande terrasse, piscine, spa et gym au même étage. Service de sécurité 24h. Vue sur la ville.
Walk Score : 99
Bike Score : 88

Un incontournable, venez visiter !
 
Fiche détaillée

 Le crédit d'impôt RénoVert

Le crédit d'impôt remboursable RénoVert, qui s'adresse aux propriétaires québécois qui veulent faire des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable, est en vigueur jusqu'au 31 mars 2017.

Vous prévoyez isoler le toit, les murs extérieurs, les fondations? Changer vos portes et fenêtres? Installer un toit vert? Il s'agit là de travaux admissibles. RénoVert vise aussi le remplacement ou l'installation de systèmes de chauffage, de climatisation, de chauffe-eau, de ventilation, l'installation de panneaux solaires photovoltaïques et d'une éolienne domestique. La conservation et la qualité de l'eau et du sol sont également visées. 

L'aide fiscale sera accordée pour des travaux effectués par un entrepreneur «reconnu et qualifié» et les particuliers peuvent en bénéficier dans la production de leur déclaration de revenus de 2016 et de 2017, rappelle Geneviève Laurier, porte-parole de Revenu Québec.

Le crédit d'impôt RénoVert concerne les habitations (maison individuelle, jumelée ou en rangée, maison usinée ou mobile installée à demeure, copropriété divise, appartement ou chalet habitable à l'année) dont la construction a été terminée avant le 1erjanvier 2016. 

Annoncé au budget provincial en mars 2016 comme une mesure temporaire, ce crédit d'impôt pourrait-il être prolongé? «Avant un budget, on ne se prononce pas si une mesure fiscale sera reconduite ou pas, ou même modifiée», a indiqué cette semaine Catherine Poulin, porte-parole du cabinet du ministre des Finances.

Information: www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/credits/renovert/
 

En chiffres :

20 %: Taux du crédit d'impôt pour des dépenses de rénovation excédant 2500 $

10 000 $: Montant maximal accordé

100 000: Nombre de Québécois qui pourraient se prévaloir du crédit RénoVert, selon le gouvernement

175 millions $: Coût de l'aide fiscale estimé par le gouvernement du Québec

31 mars: Date limite pour conclure une entente avec un entrepreneur qualifié

30 septembre: Date limite pour acquitter les dépenses de rénovation prévues pour l'année d'imposition 2017


Une aide combinable avec Rénoclimat

L'aide financière RénoVert peut s'ajouter à celle déjà offerte par le programme Rénoclimat, instauré en 2007 et administré par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Pour bénéficier de Rénoclimat, la procédure est toutefois différente et implique de s'inscrire avant le début des travaux, de remplir un formulaire en ligne. Un conseiller-évaluateur viendra à domicile vérifier l'efficacité énergétique de la maison, puis reviendra une fois les travaux effectués pour constater l'amélioration et valider l'admissibilité au programme. 

Information: goo.gl/KRMifW
 

Par Alexandra Perron, Le Soleil
Publié dans La Presse le 12 janvier 2017

Retrouvez l'article original ici !

Que ce soit pour l'achat, la vente, la location d'une propriété, de la gestion immobilière ou encore des conseils en immobilier vert (rénovations écologiques, calcul de la cote énergétique d'une propriété, etc...), n'hésitez pas à prendre rdv avec moi et à me poser toutes vos questions ! 

Merci pour vos références !

Pour chaque référence menant à une transaction, recevez un cadeau !
Contactez-moi pour les détails ;)
Copyright © 2016 Hélène Chebroux, All rights reserved.

Our mailing address is:
info@helenechebroux.com

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list