Copy
Infolettre - Mars 2017

Ce mois-ci, vous retrouverez des conseils à l'achat, des informations sur le marché immobilier vert, ainsi que nos prochains évènements à venir.

Bonne lecture !
Premiers acheteurs : les erreurs à éviter

L’achat d’une première maison est un processus enivrant, mais qui ne doit pas être pris à la légère. Au Québec, les premiers acheteurs représentent une part importante du marché des maisons, soit environ 40 % du total des acquéreurs. Il s’agit également de la catégorie d’acheteurs que l'on voit le plus souvent commettre les erreurs suivantes.
 

1- Ne pas connaître son crédit

La quasi-totalité des premiers acheteurs achètera leur maison à crédit. Mais encore faut-il y être admissible. Pour s’en assurer et s’éviter des démarches superflues, il suffit en premier lieu de faire évaluer sa cote de crédit soit par un courtier hypothécaire, soit directement sur le site d’equifax.ca ou transunion.ca.
 

2- Ne pas connaître sa capacité à rembourser une hypothèque

L’achat d’une première maison sera une source de stress énorme si vous êtes pris à la gorge par d’étouffants paiements hypothécaires. Un courtier hypothécaire ou votre conseiller dans votre institution financière peut vous aider à déterminer quels paiements mensuels vous conviendront et quelle sera la valeur maximale de votre hypothèque.
 

3- Négliger la mise de fonds initiale

Il importe de déterminer une mise de fonds qui respectera votre budget. Sachez qu’une assurance prêt hypothécaire est obligatoire si votre mise de fonds est inférieure à 20 % du prix d’achat de la maison, ce qui est le cas de quatre premiers acheteurs sur cinq.
 

4- Ne pas prévoir suffisamment d’argent pour les à-côtés

Je ne parle pas ici des quelques dollars que coûteront vos pots de nouvelle peinture, mais des coûts associés à l’inspection (environ 500 $), au paiement des intérêts et à leur éventuel ajustement, les droits de mutation immobilière (connus aussi sous le nom de «taxe de bienvenue», laquelle atteint environ 2250 $ pour une maison de 250 000 $). Ajoutons à cela de possibles frais de certification de localisation (normalement payé par le vendeur cependant), l’assurance habitation, et sans oublier bien sûr les frais reliés aux rénovations de départ.
 

5- Demeurer prisonnier d’un bail

Si la maison idéale se présente, mais que votre bail s’étire encore sur plusieurs mois, il est possible de le céder ou encore de sous-louer votre logement. Il convient alors de s’entendre avec le propriétaire.
 

6- Ne pas s’y prendre à l’avance

Ne soyez pas dernière minute! Les démarches entourant la recherche, les négociations puis l’acquisition prennent en moyenne 12 semaines.
 

7- Négliger l’inspection

Procéder à une inspection n’élimine pas tous les risques de vices cachés, mais ça les diminue de beaucoup tout en vous permettant de vous préparer à la réalisation de divers travaux d’entretien.
 

CONSEILS

  • Évitez les coups de tête. L’achat d’une maison est un investissement majeur, voire le plus important de votre vie, et demande une certaine réflexion lors du processus.
  • Faites préapprouver votre prêt hypothécaire. Cela rassurera le vendeur, et vous saurez où donner de la tête.
  • Faites affaire avec des professionnels si vous n’y connaissez pas grand-chose dans l’achat d’une maison.
  • Soyez patients! Vous pouvez faire de trois à quatre offres et même plus avant que l’une d’elles soit acceptée.



Publié par Ghislain Larochelle le 26 février 2017
Dans Le Journal de Montréal

L'article complet ici !

Évènements à venir
À vos agendas ! Réservez les dates !

2 évènements sont à rajouter à vos horaires :

- Le samedi 25 mars, de 13h30 à 15h, nous organisons un atelier éco-rénovation (gratuit) à nos bureaux de Via Capitale du Mont-Royal : une panoplie d'infos utiles à glaner !

- Le jeudi 30 mars aura lieu un 5 à 7 ayant pour but de démystifier la certification d'Éco-Courtier. Au programme : des informations sur l'immobilier écologique et sur vos Éco-Courtiers préférés, des rabais et concours exclusif, ainsi que des drinks & collations !
Gratuit, mais inscription EventBrite obligatoire, juste ici !
Event Facebook sur ce lien !

L'énergie solaire en vedette au Salon ExpoHabitation

Deux des six maisons grandeur nature présentées à l'ExpoHabitation de Montréal, du 9 au 12 février, sont vertes et dotées de panneaux photovoltaïques. C'est dire à quel point le respect de l'environnement et la recherche d'une certaine autonomie énergétique suscitent de l'intérêt.

La maison solaire de 850 pi2 d'Énergéco Concept, meublée et décorée, sera totalement autonome. À haute efficacité énergétique, elle aura été construite en usine pour obtenir la certification écologique LEED et sera dotée de panneaux photovoltaïques sur un côté.

«Plusieurs veulent produire une partie de leur énergie tout en demeurant connectés au réseau électrique, constate Alain Culis, fondateur de l'entreprise, qui profitera de sa présence au salon pour amorcer la vente de maisons dans un tout nouveau quartier solaire à Weedon, en Estrie. Je suis surpris du nombre de demandes d'information que je reçois.».

«Grâce à la réduction des prix, l'utilisation d'un système photovoltaïque va devenir rentable dans les deux ou trois prochaines années», affirme Marco Deblois, président de Rematek, grossiste de produits d'énergie renouvelable.

 

Publié par Danielle Bonneau
Dans La Presse le 7 février 2017

Retrouvez l'article complet ici !

Que ce soit pour l'achat, la vente, la location d'une propriété, de la gestion immobilière ou encore des conseils en immobilier vert (rénovations écologiques, calcul de la cote énergétique d'une propriété, etc...), n'hésitez pas à prendre rdv avec moi et à me poser toutes vos questions ! 

Merci pour vos références !

Pour chaque référence menant à une transaction, recevez un cadeau !
Contactez-moi pour les détails ;)
Copyright © 2016 Hélène Chebroux, All rights reserved.

Our mailing address is:
info@helenechebroux.com

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list