Copy
Conservatoire botanique national de Franche-Comté - Observatoire régional des Invertébrés
Si vous ne visualisez pas ce mail correctement cliquez ici

2017 : Une année pas comme les autres...

En juin dernier, après plusieurs mois d'acclimatation, les premiers plants de saxifrage oeil-de-bouc étaient enfin prêts à être réintroduits. Ces premières plantations marquaient, après plus de 10 ans de recherches, le lancement du projet de réintroduction du saxifrage oeil-de-bouc, mené par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté–Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI). En danger critique d’extinction, cette espèce n'était plus présente en France que dans une station du Doubs...
Projet inédit en France par son envergure, il prévoit la réintroduction de plus de 10 000 individus, de 2017 à 2027.
Dans cette seconde lettre d'informations, nous vous proposons de continuer à suivre avec nous les grandes étapes de cette aventure...

Quel succès !

Après la plantation, le suivi...

Pari réussi pour cette première phase de réintroduction, puisque lors du suivi réalisé mi-septembre, soit 2 mois après les premières plantations, on observe un taux de survie de 100% des plants à Bannans et de 96 % des plants aux Rousses !
Les plants se sont particulièrement bien développés à Bannans avec une hausse de 50% du nombre de rosettes et une augmentation de la taille des plants, pourtant faibles au départ...

SURVIE
Bannans 100%
96% Les Rousses

"Les conditions chaudes des mois de juin/juillet ont été atténuées par les conditions orageuses fin juillet, qui ont permis une bonne reprise des plants."
Julien Guyonneau, botaniste au CBNFC-ORI

Des perspectives encourageantes...

Chaque année, la rosette centrale de la plante meurt et laisse autour d'elles plusieurs stolons qui, à l'instar des fraisiers par exemple, irons s'enraciner plus loin pour donner de nouvelles plantes l'année suivante.
Ainsi dénombrés à 182 stolons pour Bannans et 755 stolons pour les Rousses, on peut s'attendre à un accroissement de la population de près de 40% pour Bannans et 240% pour les Rousses !
Affaire à suivre après l'hiver...
EVOLUTION
possible
Les Rousses +240%

Les nouvelles étapes !

Suite des opérations de plantation

Afin de diversifier les conditions de plantation, de nouveaux plants ont été réintroduits en septembre (2 plants à Bannans et 49 aux Rousses) portant le total de la population à 32 plants à Bannans et 120 plants aux Rousses.

Mise en culture, la place est occupée !

Au printemps 2017, 700 godets ont été mis en culture au jardin botanique de Besançon et une centaine dans les jardins botaniques de Nancy et Mulhouse pour assurer les plants nécessaires à la nouvelle phase de réintroduction, au printemps prochain.
A Bannans, plusieurs récoltes de graines ont été faites, tant sur la population naturelle que sur les plants, malgré le fait qu’elles paraissaient stériles. Le tri des capsules permettra après le séchage d’évaluer la quantité de graines...

Le saxifrage : pourquoi ici et pas ailleurs ?

Pour répondre à cette question et ainsi mieux connaître l'habitat de la saxifrage, le SMMAHD a lancé une étude de connaissance minutieuse du fonctionnement hydrologique de la tourbière de Bannans...
En savoir plus
Pour la suite, nous vous donnons rendez-vous après la période hivernale, consacrée à faire le point avec les différents partenaires techniques,
afin d'entamer une nouvelle phase de réintroduction !

Le Saxifrage oeil-de-bouc, retour complet :

Vous souhaitez
en savoir plus ?


Découvrez notre article détaillé :

Sur France 3 :

Reportage France 3 Région
Revoir le reportage France 3 consacré au Saxifrage oeil-de-bouc

Participent à ce projet :
le Jardin botanique de l'Université de Franche-Comté et de la Ville de Besançon,
le Conservatoire botanique d’Alsace, les Jardins botaniques du Grand Nancy et de l’Université de Lorraine, l’Association culturelle de 
La Rivière-Drugeon, le Jardin botanique de Lausanne,
le Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs et le Parc naturel regional du Haut-Jura.

Avec le soutien de la DREAL Bourgogne-Franche-Comté,
la Région Bourgogne-Franche-Comté et l’Union européenne.



Retrouvez toute notre actualité sur
www.cbnfc.org

Vous ne souhaitez pas suivre cette newsletter autour du projet Saxifrage ? Cliquez-ici

Copyright © 2019 Conservatoire botanique national de Franche-Comté - Observatoire régional des Invertébrés, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Email Marketing Powered by Mailchimp